En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

Maxime Boidy

Maxime Boidy

Coordonnées

Maxime.Boidy@u-pem.fr
Université Paris-Est Marne-la-Vallée

5, boulevard Descartes Bâtiment Copernic
77454

Réseaux sociaux

Au sujet de

Maxime Boidy

Présentation succincte du parcours

Diplômé en histoire de l’art et en sciences du langage, docteur en sociologie de l’Université de Strasbourg avec une thèse portant sur les esthétiques de la foule politique dans la culture et les arts visuels. Maître de conférences à l’UPEM depuis septembre 2018. Ses recherches et ses enseignements s’appuient sur une activité éditoriale de diffusion théorique des Visual Studies anglo-américaines.

Axes de recherche

Étude des arts et des cultures visuelles (XIXe– XXe siècles)

Iconographie politique

Pratiques et arts numériques

Histoire des idées esthétiques et politiques

Histoire et épistémologie des études culturelles

Parcours universitaire

Maître de conférences en études visuelles à l’UPEM depuis septembre 2018

Chercheur postdoctoral à l’Université Paris Lumières. Intitulé du projet : « Numérique et industries culturelles : mutations professionnelles et organisationnelles au sein de l’INA » (2017-2018)

Chercheur postdoctoral au Labex Arts-H2H – Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis. Intitulé du projet : « Une histoire intellectuelle des Visual Culture Studies » (2015-2016)

Docteur en sociologie – Université de Strasbourg. Intitulé de la recherche : « Une iconologie politique du voilement. Sociologie et culture visuelles du black bloc », sous la direction d’Estelle Ferrarese et Pascal Hintermeyer (2009-2014)

Responsabilités éditoriales

Membre du comité de rédaction de la revue Poli-Politique des Cultural Studies

Principales publications

Éditions

Visions et visualités. Philosophie politique et culture visuelle, Paris, Éditions POLI, 2018 (avec Francesca Martinez Tagliavia). 206p.

Inframince, n°12, « L’image tactique », 2018 (avec Nicolas Giraud). 96p.

Techniques de l’observateur. Vision et modernité au xixe siècle de Jonathan Crary, Bellevaux, Éditions Dehors, 2016 (préface, édition, traduction de l’anglais de la postface de l’auteur). 255p.

Ouvrages

LesÉtudes visuelles, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, 2017. 182p.

Articles

« Éléments de stratégie visuelle », Inframince, n°12, « L’image tactique », 2018, pp. 5-15.

« Corps, gestes, interpellations. Iconographie politique du format clip », Volume ! La revue des musiques populaires, n°14/1, « Watching Music : Cultures du clip musical », 2018, pp. 175-186.

« “I hate Visual Culture” : l’essor polémique des Visual Studies et les politiques disciplinaires du visible », Revue d’Anthropologie des Connaissances, n°11/3, « Les Studies à l’étude », 2017, pp. 303-319.

« Luttes de représentation, luttes de visibilité. Notes sur l’iconographie et l’iconologie politiques des dominé(e)s », Hybrid. Revue des arts et des médiations humaines, n°4, « Malaise dans la représentation », 2017 : http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=842. Traduction anglaise (N. Cognard et A. Wolf) : http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=917

« Le black bloc, terrain visuel du global. Éléments pour une iconologie politique de l’altermondialisme », Terrains/Théories, n°5, « Les Terrains du global », 2016 : https://teth.revues.org/834

Publications HAL

Publications HAL