En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

Marie-Blanche Requejo

Marie-Blanche Requejo

Coordonnées

Marie-blanche.Requejocarrio@u-pem.fr
Univesité Paris-Est Marne-la-Vallé

5, boulevard Descartes Bâtiment Copernic
77454

Réseaux sociaux

Au sujet de

Marie-Blanche Requejo Carrió

Maître de Conférences, section XIV : Langues et littératures romanes

UFR Langues et Civilisations. Université de Paris-Est Marne-la-Vallée

Axes de recherche

Littérature Espagne du Siècle d’Or, Esthétique, Cervantès, Rire, Poétique.

Traduction.

Témoignage, mémoire.

Parcours universitaire

Thèse de doctorat : « Présence et signification de la bourle dans les Nouvelles exemplaires de Cervantès. »

Université de Paris X Nanterre, directeur de recherches : Monsieur le professeur Jean Canavaggio (1999)

Agrégation d’espagnol, Université de Paris X Nanterre (1993)

D.E.A Université de Paris X Nanterre, « La construction du personnage dans les Nouvelles exemplaires. Contribution à son étude » Directeur de recherches : Monsieur le professeur Jean Canavaggio (1992)

Maîtrise d’Études Ibériques et Latino-américaines, Université de Caen (1990).

C.A.P.E.S d’espagnol (1986).

Licence de langue vivante étrangère : espagnol, Université de Nantes (1984).

Responsabilités institutionnelles

Depuis 2015, responsable Erasmus LLCER- LEA.

2016-2018, co-responsable LLCER espagnol.

Depuis 2018, responsable Master Meef 2nd degré espagnol.

Responsabilités éditoriales

Membre du comité de rédaction de la revue l’Age d’Orhttp://lisaa.u-pem.fr/revues-en-ligne/lage-dor/ (depuis septembre 2012).

Expertise d’article

Avril 2018 : Expertise pour la revue du CSIC, Anales Cervantinos.

Direction et coordination de publication collective

En collaboration avec Fabrice Quero, direction du dossier n° 8 de l’Age d’Or, 2015, « Au coeur des savoirs : dialogue entre histoire et fiction dans le monde hispanique aux XVIe-XVIIe siècles » L’Age d’Or, « L’histoire et ses récits entre images, fictions et paratextes », n° 8, 2015

Publications

Traduction

Manuel de la Escalera, Mourir après le jour des Rois, ed. Christian Bourgois, 2018.

Titre original, Muerte después de Reyes, ed Akal, 2015.

Articles parus

El gallardo español de Miguel de Cervantès : un théâtre aux frontières de l’histoire et de la poésie, disponible sur internet,

http://lisaa.univ-mlv.fr/revues-en-ligne.lage-dor/texte-integral-du-n8-hiver-2015/

« Entre mots et silences : l’impossible dialogue de La Célestine », disponible sur internet http://lisaa.u-pem.fr/revues-en-ligne/lage-dor/texte-integral-du-n5-hiver-2012/

« De asnos y rebuznos. Ambigüedad y modernidad de un diálogo », en collaboration avec Michèle Guillemont, Criticón, 101, 2007, p. 57-87.

« El remedio en la desdicha de Lope de vega, comedia de fronteras », in El Siglo de Oro en escena, Homenaje a Marc Vitse, Anejos de Criticón, 17, 2006, p. 819-836.

« Burla de caballeros y burla de pícaros en la Ilustre fregona de Cervantes, in « Por discreto y por amigo » Mélanges offerts à Jean Canavaggio, Casa de Velázquez, Madrid, 2005, p. 145-158.

« Pérégrination et mystification : l’épisode des faux captifs (III, X) dans le Persiles de Cervantes » in Lectures d’une œuvre, « Los trabajos de Persiles y Sigismunda » de Cervantès, Jean-Pierre Sanchez (Coord.), Éditions du Temps, Paris, 2003, p. 203-217.

Étude revue et publiée en version espagnole : « De cómo se guisa una fábula : el episodio de los falsos cautivos en el Persiles (III, X), in Peregrinamente peregrinos, Actas del V Congreso Internacional de la Asociación de Cervantistas, ed. Alicia Villar Lecumberri, Asociación de Cervantistas, Lisboa, 2004, pp. 861-877.

« Le Don Quichotte de Serge Ganzl ou la trajectoire d’un mythe : les jeux du rêve et de la réalité », in Don Quichotte au XXsiècle, réceptions d’une figure mythique dans la littérature et les arts, Danielle Perrot (Coord.), Presses Universitaires Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 2003, p. 141-158.

« Un legado de los Novellieri : la burla y los caminos del ingenio en Rinconete y Cortadillo », in Alicia Villar Lecumberri (ed.), Cervantes en Italia, Asociación de Cervantistas, Palma de Mallorca, 2002, p. 337-347.

« Aux origines d’un héros. Burla et personnage dans la première aventure de don Quichotte », in Lectures d’une œuvre, Don Quichotte de Cervantès, Jean-Pierre Sanchez (Coord.), Éditions du Temps, Paris, 2001, p. 240-253.

« Burladores y burlados en El Celoso extremeño, el personaje entre tradición e invención », in Javier Huerta Calvo, Emilio Peral Vega y Jesús Ponce Cárdenas (eds.), Tiempo de burlas. En torno a la literatura burlesca del Siglo de Oro, Madrid, Verbum, 2000, p. 77-89.

Publication Autre

« Fascinantes sorcières », in Cahier du TNP 10, Siècle d’Or, Villeurbanne, TNP, 2010, pp. 33-35.

À paraître

« Manuel de la Escalera : La voz callada del escritor.”, in Actas del Congreso Internacional, Narrativa de la Guerra Civil Española, Salamanca, 8, 19 y 20 de octubre de 2018.

« Cervantès dans La Tante Julia », Revue de Littérature Comparée.

Expertise d’article

Avril 2018 : Expertise pour la revue du CSIC, Anales Cervantinos.

Direction et coordination de publication collective

En collaboration avec Fabrice Quero, direction du dossier n° 8 de l’Age d’Or, 2015, « Au coeur des savoirs : dialogue entre histoire et fiction dans le monde hispanique aux XVIe-XVIIe siècles » L’Age d’Or, « L’histoire et ses récits entre images, fictions et paratextes », n° 8, 2015.

En collaboration avec Michèle Guillemont, Criticón, « Mateo Alemán y Miguel de Cervantes : dos genios marginales en el origen de la novela moderna », nº 101, PUM, 2007.

Projets d’étude

Poursuite de l’activité de traduction de l’œuvre de Manuel de la Escalera (Cuentos de nubes, Mamá grande y su tiempo).

Poursuite de l’axe d’étude autour des relations entre histoire et littérature amorcé au cours de différents travaux comme :

« Historia y ficción : en torno a un viejo debate. El caso de la novela del Cautivo (I, 39, 40, 41) del Quijote » Casa de Velázquez, mai 2004.

« El remedio en la desdicha de Lope de vega, comedia de fronteras », in El Siglo de Oro en escena, Homenaje a Marc Vitse, Anejos de Criticón, 17, 2006, p. 819-836.

Ou encore, “El gallardo español de Miguel de Cervantès : un théâtre aux frontières de l’histoire et de la poésie”.

C’est ce rapport entre littérature, mémoire et réalité que j’explore actuellement dans l’œuvre de Manuel de la Escalera en m’interrogeant sur la question du genre que pose le témoignage littéraire.

A terme je souhaite m’interroger dans une perspective à la fois diachronique et synchronique, sur la relation au temps qui, du XVIe au XXe siècle, caractérise le récit testimonial. 

Publications HAL

Publications HAL