En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

Jean-Paul Rocchi

Jean-Paul Rocchi

Coordonnées

Jean-Paul.Rocchi@u-pem.fr
Université Paris-Est Marne-la-Vallée

5, boulevard Descartes Bâtiment Copernic
77454

Réseaux sociaux

Au sujet de

Jean-Paul Rocchi

Présentation succincte du parcours

Après une allocation de recherche et un monitorat à Paris IV, une année en tant qu’ATER à Tours, j’ai été Maître de Conférences à l’Université Paris-Diderot pendant dix ans, avant d’être élu Professeur des Universités à l’UPEM en septembre 2011. Depuis ma thèse de doctorat (2001) consacrée à l’oeuvre de James Baldwin, ma recherche a toujours eu pour axe central l’identité et plus particulièrement l’articulation des identités raciales, genrées et sexuelles, telles que le texte littéraire américain contemporain les porte et les affronte aux textes théoriques, notamment ceux de la psychanalyse freudienne et, plus largement, des théories du sujet. Cette double perspective, thématique et théorique, s’est, après la thèse, élargie aux héritiers en littérature de Baldwin, notamment les auteurs noirs et queer américains des années 1990, dans le contexte particulier de la crise esthétique, politique et identitaire générée par l’épidémie du sida (2007). À partir de 2008 et des questions suscitées par la réception de ces travaux, s’est ajoutée à cet élargissement une nouvelle thématique : celle de la réception, des conditions de la production scientifique, de la cartographie disciplinaire et du rôle qu’elle peut jouer, particulièrement en France, dans la marginalisation de certains champs du savoir, notamment ceux dits « subalternes ». Ces questions sont aujourd’hui rassemblées dans l’axe de recherche de la transdisciplinarité, organiquement reliée aux enjeux épistémologiques initiaux de mes travaux sur l’identité. Thématique à part entière de ma recherche, la transdisciplinarité est  actuellement portée dans ma recherche par une pragmatique et une action collaborative dont atteste le choix délibéré de privilégier la direction active d'ouvrages collectifs à visée transdisciplinaire. Enfin, en 2016, j'ai renforcé, dans une perspective autoethnographique, ma réflexion sur les rapports entre identités et arts, comme en atteste la publication électronique de ma monographie Ce qui compte dans la revue américaine d'arts visuels et de performance Liminalities et j'ai fait paraître en 2018 une monographie synthétisant les travaux théoriques et d'analyse littéraire que j'ai menés depuis plusieurs années sur le croisement des identités raciales, genrées et sexuelles, The Desiring Modes of Being Black : Literature and Critical Theory (Rowman & Littlefield International).

Axes de recherche

- Littérature et culture africaines-américaines (19e et 20e siècles) ; littératures et cultures noires, diasporiques et post-coloniales (domaines caribéen et sud-africain).

- Études gays, lesbiennes et queer : représentation des sexualités (19ème et 20ème siècles) ; théorie queer.

- Identités et théories du sujet : psychanalyse ; théories de la race et de la sexualité (19ème et 20ème siècles) ; épistémologie : identités et sciences humaines.

- Transdisciplinarité.

Parcours universitaire

Professeur des Universités à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (depuis septembre 2011). 

Habilitation à Diriger des Recherches, intitulée « Littérature africaine américaine et dés-écriture de l’identité », soutenue à l’Université Paris- Diderot (2007).

Maître de Conférences à l’Université Paris-Diderot (2001-2011).

Attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’Université François-Rabelais, Tours (2000-2001).

Thèse de doctorat, intitulée « James Baldwin : écriture et identité », soutenue à l’Université Paris IV-Sorbonne, mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité (2001). 

CAPES d’Anglais et Agrégation d’Anglais (Admissibilité) préparés à l’Université Paris IV-Sorbonne et rue d’Ulm (auditeur libre) (1997). 

Allocation de recherche et monitorat, Université Paris-IV Sorbonne (1997-2000).

D.E.A. de littérature américaine, Université Paris IV-Sorbonne (1996). 

Maîtrise de littérature américaine et Licence d’Anglais, Université Paris IV-Sorbonne (1995).

D.E.U.G d’Anglais, Université Paris IV-Sorbonne (1991-1993).

Hypokhâgne, Lycée Henri IV, Paris (1989-1991).

Responsabilités institutionnelles

Depuis septembre 2011 (UPEM / Université Paris-Est) : 

- Directeur adjoint élu de l’École Doctorale « Cultures et Sociétés » (ED 529), Université Paris-Est, depuis le 16/07/14, www.univ-paris-est.fr/fr/-ecole-doctorale-cultures-et-societes-cs-/

- Directeur adjoint élu de l’EA 3958 IMAGER (Institut du Monde Anglophone, Germanique et Roman), Université Paris-Est, depuis le 01/02/13, réélu en septembre 2013.

- Membre de la Commission Permanente 11ème et 12ème sections, Université Paris-Est Marne-la-Vallée, depuis 2011.

- Membre du Comité de Pilotage de la Maison Internationale des Sciences Sociales et Humaines (Projet I-site UPE), depuis décembre 2014.

- Référent UPEM à l'Institut des Amériques (depuis janvier 2015).

2001-2011 (Université Paris-Diderot) :

- Membre de l’EA 4214 LARCA (Laboratoire de Recherches sur les Cultures Anglophones), Université Paris-Diderot.

- Co-responsable du groupe ‘Identités plurielles : formes, formations, transformations’, axe du LARCA et membre élu du bureau (responsable de la manifestation annuelle « LARCA en fête/faits : les publications de l’année » ; chargé de mission sur les publications).

- Coordinateur du secteur Littérature américaine (septembre 2003-septembre 2009).

- Membre du Groupe de travail sur le Master et l’étage L (application de la réforme LMD ; définition des nouveaux contenus 2009-2012).

- Membre élu du Conseil de gestion de l’UFR (septembre 2003-août 2011 ; réélu en novembre 2007).

- Membre élu du Conseil scientifique de l’UFR (novembre 2008-août 2011).

- Membre de la Commission Déménagement de l’UFR d’Etudes anglophones, Université Paris-Diderot (représentant des enseignants-chercheurs) auprès du Comité de pilotage du déménagement de l’Université (janvier 2010-août 2011).

- Membre élu du Conseil d’Administration de l’Université Paris-Diderot : février 2009-avril 2009. 

International :

Membre élu de la direction collégiale du Collegium for African American Research (CAAR), depuis juillet 2009 et réélu en juillet 2013. Chargé de la prospective des partenariats universitaires et institutionnels européens (www.caar-web.org).

Responsabilités éditoriales

- Co-rédacteur en chef de la revue électronique multilingue et transdisciplinaire à comité de lecture (Université Paris-Est Créteil, Université Paris-Est Marne-la-Vallée, Université Paris 8 Vincennes-Saint Denis) Quaderna (www.quaderna.org), depuis septembre 2016.

- Membre du comité de lecture de la collection « Global Critical Caribbean Thought », Rowman & Littlefield International. (Depuis septembre 2013). Evaluation de manuscrits pour publication.

- Membre du conseil scientifique (« Advisory Board ») de la revue Black Papers (responsable : Carsten Junker, Université de Brême, Allemagne). (2013-2016).

- Membre du comité de lecture de la revue E-rea (Présidente du comité de rédaction : Sylvie Mathé, Université d'Aix-en-Provence).

- Membre du « Advisory Council of the University of Kwa Zulu-Natal's Gender Studies programme », Afrique du Sud. (Depuis mai 2011).

- Membre du jury du « Frantz Fanon Prize » (Caribbean Philosophical Association). (Depuis 2007).

Expertises

- Expertise d'un dossier de candidature aux allocations doctorales et post-doctorales 2015 de l'Institut Emilie du Châtelet.

- Expertises de dossiers de candidature aux « Aides aux Manifestations Scientifiques » et aux « Aides Doctorales »  de l'Institut des Amériques, depuis octobre 2014.

- Expertise du dossier scientifique de Antje Schuhmann (School of Social Sciences University of Witwatersrand, Johannesburgh, South Africa) dans le cadre d'une procédure de promotion au grade de « Associate Professor », septembre 2013.

- Expertises de recevabilité de dossiers de candidature à l'inscription à l'HDR, pour le compte de l'Ecole Doctorale « Cultures et Sociétés », Université Paris-Est, depuis avril 2013.

Principales publications

Éditions

1) The Autobiography of Miss Jane Pittman de Ernest J. Gaines : Perspectives récentes de la recherche afro-américaniste, Transatlantica, (www.transatlantica.org), mai 2006, 415 000 signes environ.

2) L’objet identité : épistémologie et transversalité, Cahiers Charles V, n° 40, juin 2006, 310 p.

3) Dissidence et identités plurielles, Nancy : Presses Universitaires de Nancy, 2008, 360 p.

Black States of Desire Book Series:

4) (Avec Anne Crémieux et Xavier Lemoine), Understanding Blackness through PerformanceContemporary Arts and the Representation of Identity. New York: Palgrave Macmillan, 2013, 280 p.

5) (Avec Monica Michlin), Black Intersectionalities—A Critique for the 21st Century. Liverpool: Liverpool University Press, 2014, 256 p.

6) (Avec Frédéric Sylvanise), Black Europe: Subjects; Struggles, and Shifting Perceptions, Palimpsest; A Journal on Women, Gender, and the Black International (SUNY Press, New York), Volume 4, Issue 2, 2015, 238 p.

7) (Avec Guillaume Marche), Black and Sexual Geographies of Community-Building, Sexualities (SAGE Publications), 2019.
Quaderna (www.quaderna.org), choix des articles, des contributions artistiques et des entretiens validé par le Comité éditorial.

8) L'art de la discipline : disciples, disciplines, transdisciplinarité. Quaderna 3, mai 2016 : http://quaderna.org/3/

Contribution personnelle

Ouvrages

1) Ce qui compte.

Essai d'art et d'autoethnographie psychanalytique de 264 pages publié avec le soutien du LISAA dans la revue américaine électronique d'arts visuel et d'études sur la performance Liminalities (liminalities.net). In Myron M. Beasley (dir.). On ContemplationLiminalities, A Journal of Performance Studies, 12: 2, 2016. ISSN : 1557-2935

http://liminalities.net/12-2/

http://liminalities.net/12-2/cequicompte.html

2) The Desiring Modes of Being BlackLiterature and Critical Theory. Londres et New-York : Rowman & Littlefield International, 2018, 192 p. Publié avec le soutien du LISAA.

Chapitres d’ouvrages

1) Dictionnaire des cultures gays et lesbiennes, Paris : Larousse, 2003 (Didier Eribon dir.). 

Rédaction des entrées « James Baldwin » (p. 54, 4392 signes), « William Burroughs » (p. 84, 4038 signes), « Judith Butler » (p. 85, 2575 signes), « Truman Capote » (p. 97-98, 2588 signes), « Allen Ginsberg » (p. 222-223, 3379 signes), « Hétérosexisme » (p. 243-244, 5646 signes), « Homoérotisme » (p. 252-253, 3645 signes), « Identité » (p. 263-264, 9031 signes), « Identification » (p. 263, 4747 signes), « Psychanalyse » (p. 385-387, 19513 signes), « Edmund White » (p. 498, 2234 signes), « Walt Whitman » (p. 499, 5590 signes). 

2) « ‘Whose little boy are you ?’ : l’anti-essentialisme de James Baldwin et le nationalisme noir-américain », in Michel Feith (dir .), Nationalismes, régionalismes : survivances du romantisme ?, Université de Nantes-CRINI, 2004, p. 186-198.

3) « Le ‘sang-mêlé’, le fantasme et l’homosexualité : étude d’une analogie freudienne à trois termes », in Michel Prum (dir.), Sang impur, autour de la ‘race’, Paris : L’Harmattan, 2004, p. 203-231. 

4) « ‘S/M : Save My Mind’ ; Violence, Madness and the Trope of Interracial Sado-Masochism in American Culture », in M. C. Barbier, B. Deschamps, M. Prum (dir.), Tuer l’Autre ; violence raciste, ethnique, religieuse et homophobe dans l’aire anglophone, Paris : L’Harmattan, 2005, p. 159-168 .

5) « ‘Walls as Words as Weapons as Womb as "Woooooow’, Fente murale, fente t/ex(t)u[elle], fondu identitaire : Jouir/Ecrire ou la post-identité dans ‘No Rosa, No District Six’ de Rozena Maart », in Patricia Donatien-Yssa (dir.), Images de soi dans les sociétés postcoloniales, Paris : Editions Le Manuscrit, 2006, p. 179-215.

Traduit et republié sous le titre « Intersecting Identities and Epistemologies in Rozena Maart’s ‘No Rosa, No District Six’ », in Sabine Broeck & Carsten Junker (eds), Postcoloniality-Decoloniality-Black Critique, Campus Verlag, 2014.

6) « ‘Preservation of Ignorance’; The Lack and the Absence - Self-Reflexivity and the Queering of African American and Diasporic Research », in Michelle M. Wright & Antje Schuhmann (eds), Blackness and Sexualities, Berlin: LitVerlag, 2007, p. 15-27.

7) « Sur la dissidence et la pluralité : une introduction », chapitre introductif de l’ouvrage collectif Dissidence et identités plurielles (Jean-Paul Rocchi, dir.), Presses Universitaires de Nancy, 2008, p. 7-23.

8) « ‘Native Sons, Creative Friends, and Lovers’ ; Le James Baldwin de Sol Stein ou les dé- liaisons dangereuses : une enquête épistolaire, éditoriale et psychanalytique », in Claudine Raynaud (dir.), Lettres noires, Montpellier : Presses Universitaires de la Méditerranée, 2012, p. 147-157.

9) « Black Beings, Black Embodyings: Notes on Contemporary Artistic Performances and their Cultural Interpretations », chapitre introductif de Understanding Blackness through Performance: Contemporary Arts and the Representation of Identity (Anne Crémieux, Xavier Lemoine & Jean-Paul Rocchi, eds), New York: Palgrave Macmillan, 2013, p. 1-22. Rédaction à hauteur de 60%.

10) « Theorizing for Change: Intersections, Transdisciplinarity, and Black Lived Experiences », chapitre introductif de Black Intersectionalities—A Critique for the 21st Century (Monica Michlin & Jean-Paul Rocchi, eds), Liverpool: Liverpool University Press, 2014, p. 1-20. Rédaction à hauteur de 50 %. 

Articles publiés dans des revues à comité de lecture

11) « ‘That kaleidoscopic word, a man’«  : enjeux et stratégies de la représentation d’une masculinité noire et gay chez James Baldwin », in Frédéric Ogée (dir.), Self Portraits/Images de soi, INTERFACES / Word and Image, n° 18, Dijon, juin 2001, p. 119-134.

12) « Baldwin ou les spores perdues de l’Amérique : conscience de l’origine et origine de la conscience », in Bénédicte Alliot et Geneviève Fabre (dir.), Diasporas africaines dans l’ancien et le nouveau monde : conscience et imaginaire, Cahiers Charles V, n° 31, décembre 2001, p. 141-160.

13) « ‘Going to Meet Baldwin’ ; Baldwin, l’homotextualité et les identités plurielles : une rencontre à l’avant garde », Revue LISA/LISA e-journal, Caen-Basse-Normandie, 2004. 30 080 signes.

14) « ‘Just got to keep going’ Miss Jane et lui : l’autobiographie fictionnelle entre téléologies textuelles et perlaboration de l’identité », in Jean-Paul Rocchi (dir.), The Autobiography of Miss Jane Pittman de Ernest J. Gaines : Perspectives récentes de la recherche afro-américaniste, Transatlantica (www.transatlantica.org), mai 2006, 84 478 signes.

15) « ‘The Other Bites the Dust’ ; La mort de l’Autre vers une épistémologie de l’identité », in Jean-Paul Rocchi (dir.), L’objet identité : épistémologie et transversalité, Cahiers Charles V, n° 40, juin 2006, p. 9-46.

16) « The Call and the Responses : An Introduction to Ongoing Identities », in Jean-Paul Rocchi (dir.), L’objet identité : épistémologie et transversalité, Cahiers Charles V, n° 40, juin 2006, p. 47-68.

17) « ‘The Evidence of Things Not Seen, The Substance of Things Hoped For’ ; Vanishing Rooms de Melvin Dixon ou le racisme intimement », in Jean-Paul Rocchi (dir.), L’objet identité : épistémologie et transversalité, Cahiers Charles V, n° 40, juin 2006, p. 291-308.

18) « ‘Writing as I Lay Dying’; AIDS Literature and the Death of Identity », in F. Regard (dir.), Genre(s), Etudes Anglaises, Paris: Klincksieck/Didier Érudition, avril/juin 2008 (61/2), p. 350-358. 

19) « Dying Metaphors and Deadly Fantasies—Freud, Baldwin and Race as Intimacy », in Lewis R. Gordon, Ramon Grosfoguel, Eric Mielants (eds), Historicizing Anti-Semitism. Human Architecture; Journal of the Sociology of Self-Knowledge, Volume VII, Issue 2, Spring 2009, p. 159-178.

20) « Littérature et métapsychanalyse de la race (Après et avec Fanon) », in Sonia Dayan-Herzbrun (dir.), Vers une pensée politique postcoloniale. À partir de Frantz Fanon. Tumultes, n° 31 octobre 2008, Paris : Editions Kimé, p. 125-144. 

Traduit et republié sous le titre “Literature and the Meta-Psychoanalysis of Race (After and With Fanon)”, in Palimpsest; A Journal on Women, Gender, and the Black International (SUNY Press, New York), Volume 1, Issue 1, 2012, p. 52-67.

21) « The Word’s Image—Self-Portrait as a Conscious Lie », in Jean-Paul Rocchi & Frédéric Sylvanise (dir.), Black Europe: Subjects; Struggles, and Shifting Perceptions. Palimpsest; A Journal on Women, Gender, and the Black International (SUNY Press, New York), 2015.

22) « A View from Europe and the World—An Introduction to Black Europe: Subjects, Struggles, and Shifting Perceptions », in Jean-Paul Rocchi & Frédéric Sylvanise (dir.), Black Europe: Subjects, Struggles, and Shifting Perceptions. Palimpsest (SUNY Press), A Journal on Women, Gender, and the Black International, Volume 4, Issue 2, 2015, pp. vii-xi. Rédaction à hauteur de 75%.

23) « Faire un homme. Etiologie moderniste des masculinités américaines : trauma, témoignage, résistance ». In Claudine Raynaud et Frédéric Sylvanise (dir.). Le modernisme noir. Revue Française d'Etudes Américaines, 2018/1, pp. 50-62.

Colloques / congrès, séminaires de recherche (2013-2018)

1. « An Idea of France—Black Studies and The Discipline of Jouissance ». Colloque international 2013 de la revue Callaloo (Texas A&M University, USA) « The Trans-Atlantic, the Diaspora, and Africa », Oxford University (The Oxford Research Centre for the Humanities), 27-30 novembre 2013.

2. « Spatiotextual Relocations; or the Reinvention of the Self in James Baldwin’s Work ». Communication présentée dans le cadre du colloque international « James Baldwin: Transatlantic Commuter », Université Paul Valéry-Montpellier 3, 5-7 juin 2014. Organisatrice : Claudine Raynaud,  Université Paul Valéry-Montpellier 3.

3. « The Pedagogy of SmallPlace-ness—Motion, Perception and (Self-)Transformation ». Communication présentée dans le cadre du colloque international annuel de la « Caribbean Philosophical Association » : « Shifting the Geography of Reason XIII: Theorizing from Small Places ». University of Connecticut, Storrs, CT (USA), 16-18 juin 2016. Organisateurs : Jane Anna Gordon (University of Connecticut) et Rosario Torres-Guevara (CUNY).

4 « The Fire This Time : Amour et engagement dans la philosophie politique de James Baldwin ». Communication présentée le 10 novembre 2016, dans le cadre de la journée d'études de l'équipe interne SEA (LISAA-UPEM) consacrée à l'engagement, Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Organisateurs : Claire Delahaye et Lionel Dufaye (UPEM).

5. Callaloo Conference — Celebrating the 40th Anniversary. Participation à deux panels : « Literature and Cultural Studies » ; « The Future of Callaloo », Oxford University, 23-26 novembre 2016. Publication des textes dans la revue Callaloo (John Hopkins University Press) en 2018.

6. « Cristallisation affective et créative : une sémiologie de l’erreur ». Communication prévue dans le cadre du colloque international « Text/ures de l'objet livre : Accrocs/Glitches » (Labex Arts-H2H, EA 1569 : Université Paris 8 ; Archives Nationales ; Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs), 21-23 novembre 2016, Université Paris 8, Archives Nationales , Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Organisateurs : Gwen Le Cor et Stéphane Vanderhaeghe (Université Paris 8).

7. « Le motif de l'homosexualité dans l'oeuvre de James Baldwin et chez ses héritiers en littérature ». Invitation à participer au séminaire doctoral « Littérature et homosexualité(s) » de l'ENS-Rue d'Ulm. Séance du mardi 07 mars 2017. Responsables : Jean-Christophe Corrado, Marco Doudin, Agathe Giraud.

8. Participation à la table ronde « Existe-t-il des littératures noires? ». Journée d'Etudes « Littératures noires », Universités Paris 8 et Cergy-Pontoise, 23 mars 2017.

9. « The Work of Death: Constraint as Material Closure and Mental Foreclosure in the Black Text ». Communication présentée dans le cadre du colloque international annuel de la « Caribbean Philosophical Association » : « Shifting the Geography of Reason XIV: Theorizing Livity, Decolonizing Freedom », Borough of Manhattan Community College (BMCC), New York City, USA, 22-24 juin, 2017.

10. Participation à la table ronde sur la publication de la traduction française Feu ! Organisée par Olivier Brossard (UPEM) et l'association Double Change, Fondation des Etats-Unis, Paris, le 21 septembre 2017.

11. « Le vu et le su du secret : la masculinité en spectacle chez James Baldwin ». Communication (sur invitation) présentée lors du XIV Congrès de Psychiatrie de L'Association Corse Equilibre et Santé Mentale (ACESM) sous l'égide de l'Université de Corse : « « Le poids du secret en santé mentale : pourquoi et jusqu’où ? ». Hôtel du Département de Haute-Corse Bastia. Samedi 25 novembre 2017.

12.« Masculinité, homosexualité et race dans la nouvelle "Going to Meet the Man" de James Baldwin ». Communication lors du séminaire doctoral sur les Etudes Queer de l'Université de Lille, le 26 janvier 2017.

13. « Fanon, les arts et la littérature : mise en scène et en mots de la sensibilité existentielle ». Invitation à la Journée d'Etudes « Héritages de Fanon dans les arts et les littératures des Amériques ». Université de Bourgogne, 6 avril 2018.

14. « From the Small Place to the Big Picture - Les Black Studies, la philosophie afro-caribéenne et le projet humaniste global : la critique épistémique et politique de Sylvia Wynter ». Congrès AFEA « L’Amérique à la loupe : poétique et politique du détail », 22-25 mai 2018, Nice. Atelier « Minorisation des savoirs et des discours : instituer, combattre ou hiérarchiser l’insignifiance? », proposé par Robin Benzrihem (Université de Montpellier III–Paul Valéry, Carline Blanc (Université Paris-Est–Marne-la-Vallée et Yohann Lucas (Université Paris-Est–Marne-la-Vallée).

15. « L’intersectionnalité ou la conceptualisation de la chose vécue : productivité et limites» (15 novembre 2018). Conférence plénière du colloque international « Croiser, révéler. Intersectionnalité et transfert des savoirs : itinéraire d'un concept militant », Université Paris-Diderot, 14-16 novembre 2018, organisé par Myriam Boussahba-Bravard et Emmanuelle Delanoë-Brun (LARCA, Université Paris-Diderot).

Organisation de colloques / congrès (2013-2018)

1. Table ronde « The Black States of Desire Book Series » au 11ème colloque international du CAAR (« Mobilising Memory: Creating African Atlantic Identities »), Liverpool, Royaume Uni, 24-28, juin 2015. 30 des auteurs ayant contribué à l'un des ouvrages de la collection « Black States of Desire » ont participé à la table ronde/panel « Black States of Desire Book Series; Memory and Creative Intersectional Identities » proposée par Monica Michlin (Université Paris-Sorbonne) et Jean-Paul Rocchi (Université Paris-Est Marne-la-Vallée).

2. Journée d'Etudes Doctorales, « Transferts, Transculturalités, Transdisciplinarités », vendredi 06 février 2015, Ecole Doctorale Cultures et Sociétés, Université Paris-Est, Créteil.

Cette journée d'études a réuni plusieurs doctorants et jeunes docteurs rattachés à trois laboratoires de l'Ecole Doctorale Cultures et Sociétés (Université Paris-Est) : IMAGER, le LIS et le LISAA. La journée a été consacrée aux transferts culturels d'un groupe social à un autre, à la pollinisation des savoirs et au processus d'hybridation et de mutation dans les identités et les cultures, prises en elles-mêmes et entre elles. Les textes et vidéos de la Journée d'Etudes « Transferts, Transculturalités, Transdisciplinarités » ont été mis en ligne sur les sites d'Université Paris-Est suivants :

- l'unité de recherche LISAA (Littératures, Savoirs et Arts) :

https://lisaa.u-pem.fr/presentation/

- l'Ecole Doctorale Cultures et Sociétés :

http://www.univ-paris-est.fr/fr/actualites-5/document-2397.html

- le site institutionnel de l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) :

http://www.u-pem.fr/universite/evenements/evenements/evenement/3093/transferts-transculturalites-transdisciplinarites-textes-et-videos/

et sur Twitter : https://twitter.com/upemlv/status/582884571454316544

3. « The Cultivation of Self-Knowledge Writing/Reading Individual Black Lived Experiences ». Panel réunissant 5 jeunes docteurs et doctorants proposé dans le cadre du colloque international de la « Caribbean Philosophical Association » : « Ways of Knowing, Past and Future », Université Cheik Anta Diop, Dakar, Sénégal, 19-22 juin 2018.

Au travers du thème « Lire/écrire : l'expérience de la connaissance de soi », les participants du panel se proposent de mettre en regard leurs recherches dans le domaine des littératures et cultures noires anglophones et francophones et la question de la formation à laquelle ils se confrontent en tant qu'enseignants à l'UFR Langues et Civilisations de l'UPEM. Préparé par plusieurs séances de travail en amont du colloque, le panel est conçu comme l'espace expérientiel et transdisciplinaire de l'acquisition par la recherche des savoirs relatifs aux littératures et cultures noires ainsi que leur restitution et diffusion dans la pratique pédagogique.

Direction de thèses

Thèses soutenues

- Mélanie Grué : « Grotesque queer et savoirs abjects ». Professeur agrégé d'anglais et ancienneallocataire-monitrice de l'Université Paris-Diderot.
 1ère inscription en doctorat : 2009. Soutenance : 06/12/13, UPE. Actuellement PRAG à l'Université Paris 8.

- Yannick Blec : « Le  “Blafringo-Arumerican” dans l’œuvre de William Melvin Kelley : l’afro-américanité entre concept et expérience vécue ». Professeur certifié d'anglais (académie de Créteil), ancien vacataire à l'UPEM.  1ère inscription en doctorat : automne 2007. Actuellement PRAG à l'Université Paris 8.

Soutenance le 09/12/16.

- Lucile Pouthier : « La communauté coloured au Cap à l’épreuve de la politique raciale et carcérale sud-africaine ». Elève de l'ENS Cachan, professeur agrégé d'anglais, récipiendaire d'un contrat doctoral ENS Cachan (2013-2016). 1ère inscription en doctorat : automne 2013. Soutenance le 06/12/17. Actuellement PRAG à l'INALCO.

- Carline Blanc : « Ecrire le folklore : subversions épistémiques chez Zora Neale Hurston et Toni Morrison ». Professeur agrégé d'anglais, récipiendaire d'un contrat doctoral de l'Université Paris-Est (2013-2016) avec mission d'enseignement à l'UPEM, UFR Langues et Civilisations. 1ère inscription en doctorat : automne 2013. Soutenance le 08/12/17. Actuellement PRAG à l'Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle.

- Elisa Cecchinato : « Fire on the Harlem Renaissance: Black Cultural Identities, Desiring Agencies, and the Disciplinary Episteme ». Récipiendaire d'un contrat doctoral fléché de l'Institut des Amériques (2012-2015) et en mission de valorisation scientifique UPE/IDA, à Boston College (Etats-Unis). Soutenance le 01/12/18.

Thèses en cours

- Georges Samba Faye : « Les identités raciales et genrées dans la littérature de l'immigration : une étude des œuvres de Jamaica Kincaid et Fatou Diome ». 2014. Contrat doctoral d'Université Paris-Est.

- Yohann Lucas : « Topographie du canon littéraire afro-américain : intersections éditoriales, politiques, culturelles, et identitaires au XXème siècle ». 2016. Contrat doctoral d'Université Paris-Est. Co-direction avec Frédéric Sylvanise (Paris 13).

- Eglantine Zatout : « Classe, race, genre et sexualité : sociologie du préjugé sur les couples mixtes aux Etats-Unis ». 2015.  Professeur agrégé d'anglais (académie de Montpellier). Co-direction avec Cécile Coquet (Université de Tours).

- Kate Russell : « Communautés artistiques à Paris de l’entre-deux-guerres : les enjeux spatiaux et identitaires dans les migrations et les créations littéraires ». 2017. Contrat doctoral d'Université Paris-Est.

Publications HAL

Publications HAL