En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

Clément Sigalas

Clément Sigalas

Coordonnées

Clement.Sigalas@univ-eiffel.fr


IUT De Meaux Université Gustave Eiffel 17 Rue Jablinot
77100 Meaux

Réseaux sociaux

Au sujet de

PRAG à l’IUT MMI de l’université Gustave Eiffel, site de Meaux (depuis 2017)

Directeur des études de 2e année

ATER à l’IUT GEA de Tours (2014-2017)

Doctorant contractuel puis ATER à l’université Paris-Sorbonne (2010-2014)

Thèse sous la direction de Michel Murat: « La Guerre manquée. Représentations de la Seconde Guerre mondiale dans le roman français (1945-1960) ».

Prix de thèse Aguirre-Basualdo / André Labrouquère de la Chancellerie des universités de Paris 2016.

Agrégé de Lettres modernes (2009)

Professeur de français à l’Alliance française de Lima (Pérou) (2005-2007)

Axes de recherche

Littérature, politique, histoire

Roman xxe siècle

Théories de la fiction et du récit

Le « grand récit » numérique

Principales publications

Ouvrage

La Guerre manquée. La Seconde Guerre mondiale dans le roman français, Paris, Hermann, coll. « Fictions pensantes », 2019. [https://www.editions-hermann.fr/livre/9791037001351]

Articles

« Le couple en débat. “We were on a break!” (Friends) » (article écrit en collaboration avec Charles Coustille), Fabula-LhT, « Débattre d’une fiction », dir. Marc Escola, Françoise Lavocat et Aurélien Maignant, à paraître.

« “Étrangère et au centre” : la bataille de France dans l’œuvre de Claude Simon », Cahiers Claude Simon, n° 16, « Guerres et batailles », dir. Pascal Mougin et Cécile Yapaudjian-Labat, printemps 2021, à paraître, p. 163-178.

« De la frontière de l’ouest à la frontière électronique : Westworld, ou le western au numérique », Le Pardaillan, n° 7, « Go West ! », novembre 2019, p. 37-49.

« Figures du résistant imposteur dans la fiction sur la Seconde Guerre mondiale », À l’épreuve, n° 4, « Arts et imposture », 2017 [http://www.alepreuve.org/content/figures-du-résistant-imposteur-dans-la-fiction-sur-la-seconde-guerre-mondiale]

« 1940 : quelle guerre ? », Médium, n° 49, octobre-décembre 2016, p. 192-205. 

« Quatre écrivains au cœur de la guerre : entre inscription dans l’actualité et résistance au présent (1939-1945) », ELFe XX-XXI, « Littérature et actualité », dir. Simon Bréan, Catherine Douzou et Alexandre Gefen, n° 3, 2013, p. 55-70.

« Le promeneur résistant, le combattant exilé et le prisonnier évadé, ou les métamorphoses d’Ulysse en 1939-1945 », Réflexion(s), novembre 2012 [http://reflexions.univ-perp.fr/images/stories/sigala.pdf]

« Lecture du chapitre II de “La Conjuration” (Les Épées, première partie) », Roman 20-50, n° 42, décembre 2006, p. 103-114

Actes de colloques

« “Renier un premier reniement” ? Le fantôme de La Corde raide dans La Route des Flandres et Le Tramway de Claude Simon ». Colloque « Œuvres abandonnées, remodelées ou reniées : le pouvoir de décréer », dir. Jean-Louis Jeannelle et François Vanoosthuyse, université de Rouen, 1er-2 avril 2019 [https://www.fabula.org/colloques/document6857.php]

« La Seconde Guerre mondiale au balcon : les représentations romanesques du spectacle de 
la guerre ». Colloque international « Représentations des guerres modernes : champs 
d’action, champs de vision », université du Havre, 19-21 mars 2014. Paru en anglais sous le titre « The Second World War Seen From The Balcony: Representations Of The Spectacle Of War In The French Post-War Novel », dans Claire Bowen and Catherine Hoffman (dirs.), Representing Wars From 1860 To The Present. Fields of Action, Fields of Vision, Leiden, Boston, Brill, Rodopi, 2018, p. 51-66.

« La Révolution française dans le roman sur la Deuxième Guerre mondiale : d’un récit national manqué à l’autre ». Journée d’études « Engagement de l’écrivain et imaginaires de la révolution (xixe-xxie s.) », dir. Fanny Arama et Erwan Guéret, université Paris Diderot, 9 juin 2017 [http://seebacher.lac.univ-paris-diderot.fr/sites/default/files/engagement_sigalas.pdf].

« Quel roman français de la guerre en 1945 ? Le cas de Drôle de jeu, de Roger Vailland ». Journée d’études « Roman et identité : un roman français ? (1920-1980) », université Paris‑Sorbonne, 14 juin 2011. Publié dans Anne Cadin, Perrine Coudurier [et. al.] (dirs.), Romans et récits français, entre nationalisme et cosmopolitisme, Paris, Classiques Garnier, 2017, p. 263-278.

« Claude Simon antirésistancialiste (La Corde raide, Gulliver, La Route des Flandres) ». Deuxième séminaire des jeunes chercheurs sur l’œuvre de Claude Simon, université Paris 8, 3 juin 2016. Actes édités par Martine Créac’h et Aurélie Renaud [http://www.fabula.org/colloques/document3553.php].

« “La guerre pour ainsi dire paisible autour de nous” : irréalité et violence dans le roman français sur la Seconde Guerre mondiale ». Colloque international « Écrire la guerre, écrire le conflit », université Charles-de-Gaulle - Lille 3, 16-17 novembre 2012. Publié dans F. McIntosh-Varjabédian, T. Takemoto, J. Prungnaud et N. Giraldi Dei Cas (dirs.), Écrire la guerre, écrire le conflit, Lille, Université Charles-de-Gaulle – Lille 3, 2016, p. 271-281.

« Le “péché de littérature”, ou la littérature confrontée à l’expérience populaire de la Seconde Guerre mondiale ». Colloque international « La Littérature à l’épreuve des arts populaires », université Paris-Est Marne-la-Vallée, 13-15 juin 2012. Publié dans P. Alexandre-Bergues (dir.), L’Idée de littérature à l’épreuve des arts populaires, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 241-258.

Publications HAL

Publications HAL