moteur de recherche

Sandra Collet

Durant sa scolarité à l’École Normale Supérieure (rue d’Ulm), Sandra Collet suit une formation en lettres classiques & archéologie : elle valide une maîtrise de Grec ancien, un magistère d’antiquité classique (littérature ancienne, archéologie & histoire ancienne), à l’université de Paris IV-Sorbonne, et obtient son agrégation de lettres classiques en 2003, avant de se spécialiser en littérature française et plus particulièrement dans l’étude du roman du premier XIXsiècle.

Après avoir exercé à l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis de 2004 à 2008 (comme AMN puis comme ATER), elle est élue sur un poste de PRAG à l’université de Marne-la-Vallée où elle enseigne depuis septembre 2008, date à laquelle elle a rejoint le LISAA.

Elle consacre ses recherches à l’étude du traitement de la voix, parlée et chantée, de la parole et de la musique, dans le roman (notamment du XIXsiècle), et à la recherche d’une écriture ou d’une transcription romanesque de la voix. Dans ce cadre, elle a consacré sa thèse de doctorat à « La recherche d’une phonographie. Le traitement de la voix dans La Comédie humaine de Balzac », sous la direction de Mme Agnès Spiquel (thèse soutenue à l’université de Valenciennes en décembre 2009, mention très honorable à l’unanimité avec les félicitations du jury).

La pratique musicale est pour elle indissociable de la réflexion théorique : diplômée du Conservatoire Supérieur de Paris (CRR) où elle a obtenu un DEM de Chant lyrique en 2011, elle se produit régulièrement en concerts en France et à l’étranger, comme soliste ou en ensemble vocal, notamment au sein de l’Amsterdam Baroque Choir (dir. Ton Koopman).

Axes de recherche

Le roman du premier XIXsiècle & le romantisme

Les rapports entre littérature et musique

Le traitement de la voix (parlée et chantée) dans le roman

L’influence des sciences (médicales et paramédicales notamment : physiognomonie, phonognomonie etc.) sur l’écriture romanesque au XIXsiècle

Parcours universitaire

Qualification aux fonctions de maître de conférences par le Conseil National des Universités (C.N.U.), 9e section (Littérature française) (2009)

Doctorat de Littérature française à l’université de Valenciennes : « La recherche d’une phonographie. Le traitement de la voix dans La Comédie humaine de Balzac », sous la direction de Mme Agnès Spiquel ; mention très honorable à l’unanimité avec les félicitations du jury (présidé par M. José-Luis Diaz) (2009)

PRAG à l’université de Paris-Est Marne-la-Vallée (2009)

ATER à l’université de Paris-Est-Marne-la-Vallée (2008-2009)

AMN puis ATER à l’université de Valenciennes (2004-2008)

DEA de Littérature française à l’université de Paris III-Sorbonne Nouvelle, sous la direction de M. Philippe Berthier (2004)

Agrégation de Lettres classiques (2003)

Maîtrise de Grec ancien à l’université de Paris IV-Sorbonne, sous la direction de M. Paul Demont (« Étude comparée de trois traductions pour la mise en scène de L’Orestie d’Eschyle ») (2002)

Licence de Lettres classiques à l’université de Paris IV-Sorbonne (2001)

Admission à l’ENS-Ulm (Paris) (2000)

Responsabilités institutionnelles

Co-directrice du département de Lettres modernes depuis septembre 2012

Publications

Articles

« Le Vétéran des Guerres napoléoniennes, une figure balzacienne de la rupture historique ? » dans Z. Przychodniak et Piotr Sniedziewski (dir.), Fiction de l'Histoire. vol. II, Formes et imaginaires de la rupture  coll. « Colloques Poznan-Paris », Poznan, Éditions de la Société des Amis des Lettres et des Sciences de Poznan, p. 63-77 (2012) 

« La Comédie humaine, tombeau des voix évanouies ? La musique au prisme de la sculpture dans Gambara, Massimila Doni, Sarrasine », L’Année balzacienne 2011 : Numéro du cinquantenaire - Balzac et les arts en regard, Paris, PUF, 3e série, n° 12, p. 99-123 (2012)

« La voix, objet analytique ? Des Études analytiques à La Comédie humaine », dans Christèle Couleau-Maixent et Claire Barel-Moisan (dir.), Balzac, l’aventure analytique, éd. C. Pirot p. 177-192 (2009)

« La métaphore musicale de la relation amoureuse dans les romans philosophiques de Balzac », dans Chris Rauseo, Karl Zieger, Arnaud Huftier (dir.), Correspondances : Vers une redéfinition des rapports entre la littérature et les arts,  Presses universitaires de Valenciennes, CD-Rom (2007)