moteur de recherche

Christine Delfour

Chercheur associé à IBERIS (CRIMIC EA 2561), Université de Paris IV Sorbonne ; au CeCODET (Université d’Oviedo), Espagne et à EICEDETBIS (Escuela Iberoamericana para la cooperación por el Desarrollo Territorial y el Bienestar Social), regroupant 5 Universités latino-américaines (Bolivie, Mexique, Pérou, Colombie, Brésil)

Axes de recherche

Le nationalisme, la nation, les nationalités, l’État-nation et le post-nationalisme ;

L’État, la société civile, la participation et la démocratie ;

Le territoire, le développement économique, l’espace ;

La gouvernance, axe transversal aux trois premiers : il s’agit là de comprendre les interdépendances et les relations de pouvoir entre l’État, les collectivités territoriales, les entreprises, la société civile (mouvements sociaux) et, dans la période plus récente, l’Union européenne et/ou les ensembles régionaux latino-américains (Mercosur, Unasur, etc.).

Parcours universitaire

Professeur des Universités (2005)

Habilitation à diriger des recherches. Université de Paris IV Sorbonne. « Inédit : L’Espagne des autonomies et l’Europe : essai sur l’invention de nouveaux modes d’organisation territoriale et de gouvernance » (2003).

Doctorat nouveau régime : « L’invention nationaliste en Bolivie. Essai sur la complexité de la culture politique bolivienne », Université de Paris III (1995)

Responsabilités éditoriales

Ces activités de recherche se sont accompagnées de responsabilités éditoriales : participation à la rédaction de deux Livres blancs pour la Commission des Communautés européennes (1993, 1995) ; membre du comité de rédaction À l’écoute des territoires, Sciences-Po, CEEP, Paris (1998-1999) ; responsable de la rédaction des Cahiers de la prospective de la Datar (groupe « Temps et territoires »), 990 pages, Paris, (2000-2003) ; co-directrice du Bulletin de coordination nationale et transnationale du programme Equal, Afet, Paris, (2002 -2006). Membre du Comité de rédaction de la Revue Decursos, CESU, Université Mayor de San Simon, Cochabamba (Bolivie), Comité de rédaction des revues di LISAA L’âge d’Or et Arts et Savoirs

Publications

Ouvrages

L’Espagne, les autonomies et l’Europe. Essai sue l’invention de nouveaux modes d’organisation territoriale et de gouvernance, Éditions Bruylant, Bruxelles, 2009, 366 p. Version française revue et actualisée.

España, las comunidades autónomas y Europa : nuevas modalidades de organización territorial y de gobernanza, Ediciones TREA, Gijón, España, 2006, 292 p.

L’invention nationaliste en Bolivie. Essai sur la complexité de la culture politique bolivienne, L’Harmattan, Paris, 2005, 330p.

(avec Sebastián Hernandez Gutierrez), Arte y Enciclopedia, Traducciones Traducciones fiables de la Expresión de las Bel/as Artes en la Enciclopedia de Diderot y d’Alembert (1751) (Art et Encyclopédie : expression des beaux arts dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert), Servicio de Publicaciones de la ULPGC, 1994, Las Palmas, 128 pages.

Articles

Sur la Bolivie

« No sé quién soy, ni quién de los militares » : quid de l’identité espagnole pendant la Transition », in L’âge d’or, LISAA, EMHIS, à paraître, (http://lisaa.univ-mlv.fr/revues-en-ligne.lage-dor/texte-integral-du-n7-avril 2014).

« Représentations étatiques versus imaginaires sociaux en Bolivie » in : Caravelle, Le monde bolivien comme représentation, N°101, Université de Toulouse le Mirail, à paraître janvier 2014.

« Evo Morales : d’agitateur syndicaliste à héros charismatique », in http://lisaa.univ-mlv.fr/revues-en-ligne.lage-dor/texte-integral-du-n6-décembre-2013

« De l’invisibilité sociale à la visibilité ethnique et politique dans la Bolivie d’Evo Morales », L’âge d’or, Université de Paris-Est Marne la Vallée, 2012.

« État et croyances(s) dans la Bolivie “plurinationale” d’Evo Morales », in Entre Dieu et le Siècle, religion, politique et société à l’époque contemporaine, AMNIS, Revue de civilisations contemporaines Europes/Amériques, Université de Brest, n° 11, 2012, Les Cahiers de revues.org.

“Estado de las autonomias (España)/ estado plurinacional omico (Bolivia) : dos modelos sui generis”, in Decursos, Revista de Ciencias Sociales, CESU, UMSS, Cochabamba, Bolivia, Año XII, 2011, n° 24, p.191 à 208.

« La recomposition du territoire ‘à la bolivienne’ : l’invention d’un nouveau mode de gouvernance démocratique ? », in Pandora, N° 10.2010, « Territoire(s) », Université de Paris 8, p. 53-68.

« Le récit fragmenté et inachevé du nationalisme bolivien : comment le Mouvement nationaliste révolutionnaire libère et confisque la nation », in BESSE Maria Graciete, RALLE Michel (cord.), Les grands récits : miroirs brisés ?, Indigo, Paris, 2010 p. 66-76.

“De la diversidad de los caminos para lograr la cohesión social y territorial”, in Boletín informativo n°2 de las relaciones internacionales e institucionales de Cochabamba, 2009, p. 9-14.

« Le discours d’investiture d’Evo Morales. La construction d’un nouvel imaginaire sous haute tension », in Les discours politiques en Amérique latine, filiations, polyphonies, théâtralité, Colloque international, Paris Est Marne la Vallée, 12-14 février 2009.http://infotext.free.fr/site/index/htm

« Quel devenir pour l’État, la nation, l’État-nation dans la Bolivie d’Evo Morales ? », in Les Cahiers ALHIM, « La construction de l’État-nation en Amérique latine II » (XXe siècle), N° 15, Université de Paris 8, Paris, 2008, p. 129-139.

« La gouvernance politique en Bolivie. Des acteurs à la fois concurrents et partenaires : le cas du Mouvement Nationaliste Révolutionnaire (1952-1964) », in Denis ROLLAND et Joëlle CHASSIN (coord.), Pour comprendre la Bolivie d’Evo Morales, L’Harmattan, Paris, déc 2007, p. 70-78.

« Populisme et gestion national-populaire en Bolivie : l’expérience du Mouvement nationaliste révolutionnaire – MNR – 1952-1964 : in Revue Amnis, Le populisme en Amérique et en Europe : origines, stratégies politiques et leaders (XIXe siècle à nos jours), n° 5/5, Université de Brest, Brest, 2005, p. 47-64.

« La Bolivie, une nation désarticulée dans un monde global ?, in : La Navette économique et littéraire, Échanges avec les Pays d’Amérique latine, EPAL, PARIS IV Sorbonne, n°4, janvier 2005, p. 8-13.

« Indianité, identité nationale et démocratisation », in La Navette économique et littéraire, Échanges avec les Pays d’Amérique latine, EPAL, PARIS IV Sorbonne, n°2, décembre 2001, p. 19-34

« La invención nacionalista en Bolivia. El sistema nacionalista : el X boliviano », in : Decursos, CESUS,UMSS, Cochabamba, Año 1, N° 3, 1996, pp 43-60.

L’invention nationaliste en Bolivie. Essai sur la complexité de la culture politique bolivienne », Lazos, Bulletin de liaison bolivianiste, n° 1, octobre 1996, Institut de sociologie, Université des sciences et technologie de Lille, 15 p.

Sur la gouvernance et la recomposition des territoires en Espagne et en Europe

« Espagne : de la reconquête de l’Amérique latine au repli », in La Documentation française, Grande Europe, n°36, sept. 2011.

« Del espacio geográfico al territorio…en España », in La organización territorial del desarrollo Local en España. VII Coloquio de desarrollo local José León García Rodríguez (ed.), Asociación de geógrafos españoles, La Laguna, 2009, p. 17- 40

« Quels sont les rôles respectifs de l’Europe dans la construction de l’Espagne et de l’Espagne dans la construction de l’Europe ? » in Hélène FRECHET (coord.), Penser et construire l’Europe (1919-1992), Éditions du Temps, Paris, 2007, p. 285- 315.

« Tensions et conflits dans l’Espagne contemporaine. L’émergence de nouvelles modalités et de régulations dans les relations entre l’Etat, les CCAA et l’Europe » (« Centre de recherches interdisciplinaires sur les mondes ibériques et contemporains » (CRIMIC), Université de Paris IV Sorbonne, « Histoire politique, sociale et culturelle contemporaine », 14 p, 2007.

« Pourquoi les élus se mobilisent sur les questions temporelles ? », in La nouvelle aire du temps, Boulin Jean-Yves, Dommergues Pierre, Godard Francis, Les Éditions de l’Aube/DATAR, Paris, 2002, p.193 a 200

« L’émergence des politiques temporelles en France et en Europe », in Les Temps de la ville et les modes de vie. Quelles perspectives d’actions ?, Centre d’études sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques (CERTU), Ministère de l’équipement, des transports et du logement, Collection Débats, no34, Lyon, 2001, p.165 à 19

« Gouvernance territoriale. Un projet politique partagé », Diagonal, Revue des équipes d’urbanisme, Ministère de l’équipement, des transports et du logement, no149, Paris, mai-juin 2001, p.18 à 22

« Gouvernance et le politique. Présentation de six expériences territoriales. Principes pour une pratique dans les villes et les pays », in Repères prospectifs, Mission prospective DEAl, Ministère de l’équipement, des transports et du logement, no84, Paris, janvier 2001, p.1 à18

« Des pistes pour conduire le changement », in Diagonal, Revue des équipes d’urbanisme, Ministère de l’équipement, des transports et du logement, n°150, Paris, juillet-août 2001, p.32 a 34

« Un modèle de développement innovant fondé sur la participation et les partenariats : le cas du Midwest en Irlande », in À l’écoute des territoires, Supplément n° 2, Sc.Po, CEEP, Paris, mars 1999, p. i à x.

« Le plan stratégique, économique et social de Barcelone 2000 », in A l’écoute des territoires, Supplément n° 1, Sc.Po, CEEP, Paris, février 1999, p. i à iv.

« El territorio en el nuevo entorno global : oportunidades y riesgos » in ABACO, Maastricht y nosotros, Revista de cultura y ciencias sociales, n° 11, ARCE, Gijón, 1996, 12 p.