moteur de recherche

Eva Werth

PRAG à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Présentation succincte du parcours


Double cursus franco-allemand (Université de la Sarre / Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3) en Littérature générale et comparée, Études germaniques, Sciences de l’information et de communication (Master artium, Maîtrise, DEA)
Co-tutelle de thèse (Université de la Sarre / EHESS) en Littérature générale et comparée et en Études germaniques : « Illumination mutuelle » Des rapports entre littérature et peinture chez Egon Schiele (1890-1918)

Enseignante universitaire depuis 2002

Mise en place du groupe de recherche sur Egon Schiele et co-auteur du Egon Schiele Jahrbuch (ESJB) depuis 2010.
Membre actif du CR2A – Centre de recherches sur l’Autriche et l’Allemagne à l’Université de Rouen (2002-2010). Responsable de l’unité : Françoise Rétif

Axes de recherche

 

Littérature et peinture aux XVIIIème-XXème siècles, Modernité viennoise, histoire des idées, esthétiques, autobiographie

Parcours universitaire

Qualifiée en 12e section
FORMATION ET DIPLOMES :

2012 : Agrégation
2009 / 2010 : PLC2 à l’IUFM de Paris
2008 : CAPES
2006 : Thèse de doctorat en cotutelle sous la direction de Jacques Le Rider à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) en études germaniques et Manfred Schmeling à l’Université de la Sarre (Allemagne) en littérature générale et comparée : « Illumination mutuelle » Des rapports entre littérature et peinture chez Egon Schiele (1890-1918).
1998 – 2000 : double cursus franco-allemand qui menait simultanément aux diplômes de maîtrise, DEA et Magister artium en Littérature générale et comparée.  
2000 : Magister artium (maîtrise allemande) en Littérature générale et comparée (Manfred Schmeling), en Littérature allemande (Gerhard Sauder) et en Sciences de l’information et de communication (Harald H. Zimmermann), mention très bien, à l’Université de la Sarre (Allemagne) : « Le sot projet qu’il a de se peindre » The Autobiography of Alice B. Toklas de Gertrude Stein, Roland Barthes par Roland Barthes de Roland Barthes et Auslöschung de Thomas Bernhard, sous la direction de Manfred Schmeling.
1999-2000 : DEA en Littérature générale et comparée, mention très bien, à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 : « Illumination mutuelle » Les rapports entre la littérature et la peinture. Une approche, sous la direction de Jean Bessière.
1998-1999 : Maîtrise en Littérature générale et comparée, mention très bien, à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 : « Le sot projet qu’il a de se peindre » The Autobiography of Alice B. Toklas de Gertrude Stein, Roland Barthes par Roland Barthes de Roland Barthes et Auslöschung de Thomas Bernhard, sous la direction de Stéphane Michaud.
1998 : Diplôme approfondi de langue française (DALF), Alliance Française, Paris.
1997-2000 : Auditrice à l’Ecole du Louvre, Paris, Histoire générale de l’art (LI-LIII)
1996-1997 : Université Paris Diderot – Paris 7, Lettres et Sciences Humaines : Sciences de l’information et de communication, Bourses : Erasmus et Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ).
22.04.1996 : Licence en Sciences de l’information et de communication, Université de la Sarre.
12.10.1995 : Licence en Littérature générale et comparée, Université de la Sarre.
17.07.1995 : Licence en Littérature allemande, Université de la Sarre.
1987-1988 : Ecole de commerce, Krefeld (Allemagne).

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES ET STAGES :


depuis 2014 : PRAG en LEA à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée
depuis 2010 : Vacataire à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
2013 - 2014 : Enseignante en LEA à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée
2010 - 2013 : Titulaire (All.) au Collège H. Barbusse à Saint-Denis.
2009 - 2010 : PLC2 (Allemand) au Collège Stéphane Mallarmé à Paris et à l’IUFM de Paris.
2008 - 2009 : ATER à plein temps à l’Université de Rouen dans le département d’allemand.
2007 - 2008 : ATER à plein temps à l’Université Paris 8 (Saint-Denis) dans le département d’allemand.
2003 - 2007 : Vacataire à l’Université Paris I (Panthéon–Sorbonne) Service des Langues vivantes et anciennes (SELVA).
2002 - 2007 : Lectrice à l’Université de Rouen dans le département d’allemand et en LEA.
Mai 2002 : Stage d’enseignement  à l’Université de Budweis (République Tchèque) dans le département d’allemand (Langue et Littérature).

Responsabilités institutionnelles


Responsable Erasmus LEA allemand.

Responsabilités éditoriales // Ouvrages


Comparatisme et intermédialité. Comparatism and Intermediality. Réflexions sur la relativité culturelle de la pratique intermédiale - Reflections on the cultural relativity of intermedial pracitce, Claude Paul / Eva Werth (Hgg.), Würzburg, Königshausen & Neumann, 2015, 288pp.
Egon Schiele Jahrbuch (ESJB), Johann Thomas Ambrózy /Carla Carmona Escalera / Sandra Tretter / Eva Werth (éds.), Vienne, REMAprint 2014, tome II/III, 336pp. www.egon-schiele-jahrbuch.at
Egon Schiele Jahrbuch (ESJB), Johann Thomas Ambrózy /Carla Carmona Escalera / Eva Werth (éds.), Vienne, REMAprint 2012, tome I, 268pp. www.egon-schiele-jahrbuch.at
Feminisierung der Kultur – Féminisation de la civilisation? Krisen der Männlichkeit und weibliche Avantgarden – Crises de la masculinité et avant-gardes féminines, Annette Runte / Eva Werth (éds.), Würzburg, Königshausen & Neumann 2007, 337pp. et illustrations.

Articles

« Intermedialität in historischer Perspektive ». In: Vergleichen an der Grenze. Beiträge zu Manfred Schmelings komparatistischen Forschungen, Hans-Joachim Backe / Claudia Schmitt / Christiane Solte-Gresser (Hgg), Würzburg, Königshausen & Neumann, 2016, pp. 247-269.
« Vienne, Berlin et Paris : Trois cultures de la modernité et leurs implications intermédiales ». In: Comparatisme et intermédialité. Comparatism and Intermediality. Réflexions sur la relativité culturelle de la pratique intermédiale - Reflections on the cultural relativity of intermedial pracitce, Claude Paul / Eva Werth (Hgg.), Würzburg, Königshausen & Neumann, 2015, pp. 109-139.
« Egon Schiele und Franz Kafka ». In: ESJB, Johann Thomas Ambrózy /Carla Carmona Escalera / Sandra Tretter / Eva Werth (éds.), Band II/III, pp. 232-245.
« Die sichtbare Sprache oder die Verfahren der Sichtbarkeit: Schieles Werk im Kontext der psychologischen Ästhetik seiner Zeit » avec Sergueï Tchougounnikov.  In: ESJB, Johann Thomas Ambrózy /Carla Carmona Escalera / Sandra Tretter / Eva Werth (éds.); Band II/III, pp. 138-156.
« Schieles Blick nach Innen. Seher der inneren Erfahrung? ». In: ESJB, Johann Thomas Ambrózy /Carla Carmona Escalera / Sandra Tretter / Eva Werth (éds.), Band II/III, PP. 8-26.
« La question de l’espace dans l’œuvre d’Egon Schiele ». In: Construction de l’espace dans les cultures d’expression allemande, Françoise Lartillot / Ulrich Pfeil (éds.), Bern, Peter Lang 2013.
« Identité et altérité dans les métamorphoses littéraires et picturales de Franz Kafka et Egon Schiele ». In: Poétiques de la métamorphose dans l'espace germanique et européen, Florence Bancauld / Karine Winkelvoss (éds), Rouen et Le Havre, PURH, 2012, pp. 69-82.
« Stilistische Aspekte im Werk Egon Schieles ». In: ESJB, Johann Thomas Ambrózy /Carla Carmona Escalera / Eva Werth (éds.), Band I, pp. 130-182.
« Das Singlephänomen in der neuen deutschen Literatur ». In: Machine littéraire, machine célibataire et ‘genre neutre’ – Literarische ‘Junggesellen-Maschinen’ und die Ästhetik der Neutralisierung, Annette Runte (éd.), Würzburg, Königshausen & Neumann 2011, pp. 197-220.
« Literarischer Lifestylepop. Alltägliches und lebensgeschichtliches Erzählen in popliterarischer Perspektive ». In: Das Populäre. Untersuchungen zu Interaktionen und Differenzierungsstrategien in Literatur, Kultur und Sprache, Olivier Agard / Christian Helmreich / Hélène Vinckel-Roisin (éds.), Göttingen, V&R unipress 2011, pp. 223-235.
« Nachwendepop als strategische Krisenverarbeitung », In : Autobiographie und historische Krisenerfahrung, Heinz-Peter Preußer / Helmut Schmitz (éds.), Heidelberg, Unitätsverlag Winter 2010, pp. 161-174.
« Egon Schiele entre texte et image ». // « Na šumavu bych chtěl… ». Egon Schiele mezi textem a malbou, In: Český Krumlov. Od rezidenčního města k památce světového kulturního dědictví, Martin Gaži (éd.). České Budějovice, Institut Natinonal du Patrimoine 2010, pp. 899-913.
« ‘Strip-tease’ collectif. L’œuvre de Sophie Calle et le concept de l’automédialité ». In : Revue d’études culturelles, n°4, Automédialité., sous la direction de Béatrice Jongy, Université de Bourgogne, Dijon, 2009, pp. 107-117.
Des articles sur la poétique de Karl-Heinz Rosenkranz, Albert Camus et Thomas Bernhard. In : Lexikon der Poetiken, sous la direction de Manfred Schmeling / Monika Schmitz-Emans / Uwe Lindemann, Berlin / New York, de Gruyter, 2009.
« ‘Ich weiß, daß es keine moderne Kunst gibt, sondern nur eine – die immerwährend ist.’ Der ‘Neukünstler’ Egon Schiele ». In : Traditionen und Modernen. Historische und ästhetische Analysen der österreichischen Kultur, Anne-Marie Corbin / Friedbert Aspetsberger (éds.), Innsbruck, Studien Verlag, 2008, pp. 207-222.
« ‘Westalgie’ : la réception autobiographique de la chute du mur en Allemagne de l’Ouest ». In : ‘Moi public’ et ‘Moi privé’ dans les mémoires et les écrits autobiographique du XVIIème siècle à nos jours, Rolf Wintermeyer / Corinne Bouillot (éds.), Rouen et Le Havre, PURH, 2008, pp. 345-357.
« Vénus androgyne et saint Sébastien hermaphrodite. Egon Schiele et l’entre-deux polymorphe ». In : Feminisierung der Kultur – Féminisation de la civilisation? Krisen der Männlichkeit und weibliche Avantgarden – Crises de la masculinité et avant-gardes féminines, Annette Runte / Eva Werth (éds.), Würzburg, Königshausen & Neumann 2007, pp. 203-210 et illustrations.
« La perception du corps dans l’œuvre peint d’Egon Schiele ». In : Germanica 37: Beauté et laideur dans la littérature, la philosophie et l’art allemand et autrichien au XXe siècle, sous la direction de Florence Bancauld. Lille, Université Charles-de-Gaulle, 2005, pp. 137- 146.
« Comment dire l’indicible extinction ? Auslöschung de Thomas Bernhard ». In: L’indicible dans l’espace franco-germanique au XXe siècle, Françoise Rétif (éd.). Paris, L’Harmattan, 2004, pp. 133-152.

Traductions

Jean Baudrillard und Jean Nouvel : Einzigartige Objekte. Philosophie und Architektur. Aus dem Französischen von Eva Werth. Wien, Passagen Verlag, 2004.
Jean-François Lyotard: Das Elend der Philosophie. Aus dem Französischen von Eva Werth und Bilge Ertugrul. Wien, Passagen Verlag, 2004.
Jacques Le Rider : Kein Tag ohne Schreiben. Tagebuchliteratur der Wiener Moderne. Aus dem Französischen von Eva Werth. Wien, Passagen Verlag, 2002.