moteur de recherche

Texte intégral du n°8, 2015

L'Âge d'or numéro 8
L’Histoire et ses récits entre images, fictions et paratextes

Éditorial

Ce numéro 8 de L’Âge d’or, intitulé « L’Histoire et ses récits entre images, fictions et paratextes » est particulièrement riche grâce à ses dix-sept articles répartis sur trois dossiers qui sont, chacun à leur manière, une façon différente et astucieuse d’appréhender l’Histoire, de la questionner ou tout simplement d’en rendre compte même de façon parfois très indirecte. L’Histoire même lorsque sa démarche est scientifique et qu’elle se réfère à des faits vérifiables est toujours une construction comme l’indiquent les termes de Paul Veyne, cités par Paul Ricœur dans Temps et récit, quand ils définissent ce qu’est toute explication historique : « ce qu’on nomme explication n’est guère que la manière qu’a le récit de s’organiser en une intrigue compréhensible ». Le premier dossier qui étudie le jeu et l’enjeu des images dans El laberinto de la soledad porte sur un célèbre essai d’Octavio Paz, dont une première version paraît dès 1950 mais dont la version définitive date de 1959. Il s’efforce à travers le concept d’image de réfléchir sur cet essai d’interprétation historique qui, tout en portant sur la nation mexicaine et son peuple, propose, grâce à une vision poétique et à l’exploration de certains mythes, une nouvelle façon de penser et de sentir l’Histoire et l’identité mexicaine où le rythme et les images seront toujours riches de sens. Le second dossier qui s’intéresse au dialogue qui s’instaure entre l’Histoire et la fiction aux XVIe et XVIIe siècles dans le monde hispanique, montre les rapports riches et complexes que celles-ci entretiennent. La fiction s’oppose-t-elle systématiquement à l’Histoire ou peut-elle, au contraire, parfois la servir autrement en faisant appel à ce que celle-ci tait ordinairement ? La fiction n’est-elle pas, en somme, indispensable à l’Histoire ? Les études présentées ici sont d’autant plus intéressantes qu’elles investissent différents genres littéraires comme la prose didactique, le dialogue satirique, la poésie et le théâtre afin de montrer toute la complexité et la richesse de la mise en récit de l’Histoire et les spécificités propres aux différents genres tout en questionnant les notions d’épopée, de merveilleux et, bien sûr, de vrai et de vraisemblable. Enfin, le troisième et conséquent dossier qui étudie l’espace marginal dans les manuscrits, incunables et imprimés du XIIe-XVIIe siècles en Espagne, bien qu’indirectement lié à l’histoire, pose, déjà très en amont dans le temps, grâce à l’étude de ces paratextes singuliers que sont les notes marginales, un problème qui concerne également l’histoire et dont le siècle dernier sera, lui, plus que jamais conscient qui est celui de la réception des textes quel qu’en soit leur support. C’est ainsi qu’au XXe siècle cette importance croissante attribuée à la lecture et à ce qu’on a appelé son « horizon d’attente » met l’accent plus que jamais sur le méta, qu’il s’agisse d’approches métalittéraires ou métahistoriques. Enfin, la richesse de ce dernier dossier vient, là aussi, des différents types de texte sur lesquels portent ces marginalia puisqu’il s’agit aussi bien d’un roman picaresque, que d’une chronique, d’un libelle à caractère politique, de la traduction d’un ouvrage d’Aristote ou encore d’un texte pouvant servir de fondement à un discours juridique. Tout est donc bien une affaire d’interprétation et le lecteur qui annote en marge s’il ne peut se substituer à l’auteur – quand il n’est pas ce dernier – peut, néanmoins, contribuer, lui aussi, à sa manière, à créer du sens et à faire revivre ses textes premiers, voire les éclairer différemment.

Henry Gil

DOSSIER
Le labyrinthe de la solitude, le jeu et l’enjeu des images ou l’art et la manière de construire une vision
(dirigé par Monique Plâa)

Monique PLÂA

Présentation

Anthony STANTON

Estructura e imagen en El laberinto de la soledad

Ina SALAZAR

De la búsqueda del hombre perdido a la revelación del mexicano: o cómo el Laberinto de la soledad traza su camino desde la poesía

Monique PLÂA

La Malinche et les miroitements d’une image engloutie dans Le labyrinthe de la solitude

Béatrice MÉNARD

Mythes et héros de la Révolution mexicaine dans El laberinto de la soledad de Octavio Paz et le muralisme mexicain : un imaginaire collectif

Paul-Henri GIRAUD

« Los privilegios de la vista » Contrepoint entre Le Labyrinthe de la solitude
et la photographie de Manuel Álvarez Bravo
avec quelques détours par la peinture mexicaine du XXe siècle

Marion GAUTREAU

La photographie mexicaine des années vingt aux années cinquante et Le labyrinthe de la solitude : muse, reflet, empreinte

 

DOSSIER
Au cœur des savoirs : dialogue entre histoire et fiction dans le monde hispanique aux XVIe-XVIIe siècles (dirigé par Marie-Blanche Requejo Carrio et Fabrice Quero)

Marie-Blanche REQUEJO CARRIO et Fabrice QUERO

Présentation

Monique PLÂA

Le siège de Temixtitlán ou la bataille des mots livrée par Cortès

Fabrice QUERO

Le cheval et le bouclier d’Achille : la représentation de l’histoire à travers le prisme d’Homère dans le Diálogo de las transformaciones de Pitágoras et le Crotalón

Aude PLAGNARD

La fable historiographique dans Première partie de l’Auracana d’Alonso de Ercilla, 1569

Caroline LYVET

La poésie « ¿uno es escribir como poeta ; otro como historiador ? » Discours de fiction et Histoire dans l’œuvre du polygraphe Gonzalo de Céspedes y Meneses

 Marie-Blanche REQUEJO CARRIO

El gallardo español de Miguel de Cervantès : un théâtre aux frontières de l’histoire et de la poésie


DOSSIER
L’espace marginal dans les manuscrits, incunables et imprimés
(royaumes de la péninsule ibérique médiévale et Espagne moderne, XIIe-XVIIe siècles) 

(dirigé par Sophie Hirel-Wouts et Fabrice Quero)

Sophie HIREL-WOUTS et Fabrice QUERO

Présentation

Patricia ROCHWERT-ZUILI

Les Sánchez Muñoz et le Romanz del Cid. Étude des marginalia du manuscrit Esp 220 de la Bibliothèque Nationale de France (XVe siècle)

Mélanie JECKER

Une traduction castillane anonyme de l’Éthique à Nicomaque dans la bibliothèque de Marquis de Santillane (ms BNE 10268)

Daniel PANATERI

Conflicto por el sentido : Siete Partidas en su edición de 1555

Manuel ABELEDO 

Intertextualidad en los márgenes : las formas de la cita en las glosas de la Crónica de la población de Ávila

Marta CUENCA-GODBERT

El espacio marginal como núcleo autorreferencial (retórico, compositivo, conceptual) en La pícara Justina

Manuela Águeda GARCÍA GARRIDO

Informar, instruir y controlar : Las notas de Fray Pedro de San Cecilio (1596-1668) sobre la fundación de la recolección mercedaria

Delphine HERMES

Carta a Luis XIII (1635) : un libelle belliqueux et révérencieux. Quand la marge quévédienne oscille entre guerre et paix…