moteur de recherche

Texte intégral du n°6, 2013

L’Âge d’or 6
Images dans le monde ibérique et ibéro-américain

Coordination du numéro : Henry Gil
(Université de Paris Est Marne-la-Vallée LISAA EA 4120)

Éditorial

Contrairement au numéro précédent de L’Âge d’or, le numéro 5, où nous offrions un volumineux dossier réunissant les travaux d’EMHIS autour d’un même thème unitaire renvoyant à un concept élargi de l’image et obéissant à deux des axes de notre équipe de recherche (« Lire, voir et savoir » et « Sociétés, savoirs et représentations »), il nous a semblé que nous pourrions désormais alterner ces travaux résultant d’une même problématique ou d’une même thématique soit avec des miscellanées (suites d’études ponctuelles non liées entre elles), soit avec des dossiers plus resserrés contenant un nombre moins élevé d’articles et pouvant ainsi coexister et représenter nos principaux axes de recherche. Nous souhaitons proposer ainsi, en alternance, sans nous écarter de nos axes de recherches, deux modes d’approche : un mode unitaire plus long à mettre en place et un autre plus solitaire et plus spontané, où la singularité puisse alterner avec le collectif ou encore faire que ce collectif, si on le retrouve, soit plus resserré. Car si la recherche est le résultat d’une confrontation avec d’autres, d’un échange d’autant plus riche et diversifié que nous mettons notre travail en commun par delà nos spécificités, on ne saurait oublier aussi que l’écriture, elle, est un travail que le chercheur mène souvent, dans un premier ou un deuxième temps, en solitaire, face à son objet d’étude. Nous souhaitons donc montrer ainsi une autre démarche, née d’envies, de passions mais aussi d’occasions. C’est ainsi que dans ce 6ème numéro de L’Âge d’or, nous proposons deux dossiers comportant chacun trois articles. Le premier, intitulé « L’État plurinational bolivien : un processus inédit de gouvernance en Amérique latine » s’intéresse d’un point de vue historique, politique, juridique, voire mythique au devenir le plus récent d’un pays andin, la Bolivie, qui a déjà marqué de son empreinte singulière l’histoire la plus récente de l’Amérique latine. Quant au deuxième dossier, intitulé « Le manifeste, le refus et le silence : trois poétiques à l’oeuvre dans la poésie espagnole des XXème et XXIème siècles », il aborde trois voix singulières qui sont successivement et chronologiquement celle de Fernando Villalón, rattachée à la génération de 27, tout en étant la moins étudiée, celle de Blas de Otero, phare de la poésie sociale, éclairée ici sous un angle nouveau, celui d’une forme de conceptisme, et enfin celle d’Ada Salas, qui privilégie une poétique du silence, la plus proche de nous puisqu’elle nous est contemporaine et compte encore très peu d’études critiques. Enfin, n’oubliant pas le lien privilégié qu’a connu dès sa création cette revue avec le cinéma, ce numéro propose également une étude sur un genre cinématographique populaire mexicain, apparu au milieu des années cinquante, celui qui met en scène les héros de la lucha libre.
Henry Gil

Sommaire

Dossier : L'état plurinational bolivien : un processus inédit de gouvernance en Amérique latine

Christine Delfour (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, LISAA/EMHIS EA 4120)
Evo Morales : d'agitateur syndicaliste à héros charismatique

Fernando Mayorga (Universidad Mayor San Simon de Cochabamba CESU)
Democracia intercultural y representacion politica en las autonomias departamentales e indigenas

Jean-René Garcia (Université Paris 13, PRES Sorbonne Paris Cité, UFR Droit, Sciences Politiques et Sociales, CERAL)
L'émergence du contrôle de constitutionnalité en Bolivie de l'indépendance à la constitution de 2009

Dossier : Le manifeste, le refus et le silence : trois poétiques à l'oeuvre dans la poésie espagnole des XXe et XXIe siècles

Claudie Terrasson (Université Paris-Est Marne-la-Vallée/EMHIS EA 4120)
Fernando VillalÓn : marge et utopie

Henry Gil (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, LISAA/EMHIS EA 4120)
Mise en scène, stratégies et refus dans "Cartilla (poética)" de Blas de Otero

Jaime Ávila Martinez (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, LISAA/EMHIS 4120)
Ada Salas : un lirismo en harapos

Étude

Emmanuel Vincenot (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, LISAA/EMHIS 4120)
Santo à La Havane : vagabondages cinématographiques d’un héros mexicain

Recension

Fabrice Quero (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, LISAA/EMHIS 4120) :
Enrique García Hernán, Ignacio de Loyola, Madrid, Taurus-Fundación Juan March, " Españoles eminentes ", 2013, 568 p.