moteur de recherche

Événements scientifiques 2015-2016

Jeudi 2 et vendredi 3 juin 2016 de 10 heures à 17 heures

Quinzième symposium du groupe de recherche Poets & Critics

Université Paris 7, Bâtiment Olympe de Gouges, salle 830


Autour de JOHANNA DRUCKER, écrivain, artiste, critique, Breslauer Professor of Bibliographical Studies (Department of Information Studies, UCLA).

Il sera précédé d'une journée d'étude et d'une conférence de Johanna Drucker à l'Université Paris 8 le mercredi 1er juin.

Il est ouvert à tous les chercheurs et étudiants intéressés.

Les détails sont disponibles sur le site www.poetscritics.org
 
Vincent Broqua (U. Paris 8)
Olivier Brossard (U. Paris Est Marne-la-Vallée - IUF)
Abigail Lang (U. Paris-Diderot)

Johanna Drucker is the inaugural Breslauer Professor of Bibliographical Studies in the Department of Information Studies at UCLA. She is internationally known for her work in the history of graphic design, typography, experimental poetry, fine art, and digital humanities. A collection of her essays, What Is? was published by Cuneiform Press in 2013 and Graphesis: Visual Forms of Knowledge Production appeared in 2014 as one of the three first volumes in the new series that Harvard University Press launched in their new MetaLab series on the impact of digital humanities and design. In addition to her academic work, Drucker has produced artist‘s books and projects that were the subject of a retrospective, Druckworks: 40 years of books and projects, that began at Columbia College in Chicago and travelled for two years. Her artist‘s books are represented in museum and library collections throughout the United States and Europe. She is currently working on a database memoire, ALL the books I never wrote or wrote and never published. Recent creative projects include Diagrammatic Writing (Onomatopée, 2014), Stochastic Poetics  (Granary, 2012), and Fabulas Feminae (Litmus Press, 2015). In 2014 she was elected to the American Academy of Arts and Sciences.

Mercredi 1er juin 2016


 

L’animal expérimental.
Du laboratoire à l’écran de cinéma

Atelier organisé dans le cadre du programme PEPS Animalhumanité

Site internet de référence: anihumain.hypotheses.org

Mercredi 1er juin 2016

De 14h à 18h
Université Paris-Est Marne-la-Vallée
5, boulevard Descartes, Champs sur Marne
Bâtiment Copernic, auditorium Maurice Gros

Organisatrices

Gisèle Séginger, professeur, Université Paris-Est Marne-la-Vallée
Alice LEROY, docteur de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, École Normale Supérieure de Lyon

Présentation
À partir d’un certain nombre de films documentaires ou de fiction nous nous interrogerons sur la frontière entre l’homme et l’animal dans les espaces modernes que sont le zoo, le laboratoire, l’abattoir.

  • Conférence d’Alice LEROY
  • Projection de films de Frederick Wiseman, Chris Marker, Bill Viola, Barbet Schroeder et Georges Franj
  • Débats

Appel à communication

Les sciences du vivant.
Imaginaire et discours scientifique

Colloque – 20 et 21 octobre 2016

 

 Académie Polonaise des Sciences

74, rue Lauriston Paris 75016

 Partenariat Hubert Curien Polonium

Ministère des Affaires étrangères et Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (France)

Ministère de la Science et de l’enseignement supérieur (Pologne).

LISAA – Université Paris-Est Marne-la-Vallée

et

Université Adam Mickiewicz de Poznan

 L’objectif de ce colloque est d’étudier l’imaginaire et le discours scientifique de la fin du XVIIIe siècle jusqu’au début du XXe siècle dans le domaine des sciences de la nature et de la vie. Cette période voit le développement de nouvelles théories dans l’histoire naturelle puis la formation de la biologie et l’émergence de modèles de pensées et d’idées qui connaîtront une diffusion importante vers d’autres domaines. Du fixisme, au transformisme, à l’évolutionnisme puis à l’idée de mutation, les paradigmes changent. Cette période favorise les débats, les hypothèses et la formulation d’idées dans des textes dont les qualités littéraires semblent indissociables d’une inventivité scientifique qui ne cède pas encore à l’abstraction et à la sécheresse théorique.

Notre corpus sera donc constitué de ces textes scientifiques mais aussi d’œuvres d’écrivains qui s’adonnent parfois aux sciences naturelles (comme Goethe et Nodier) ou d’œuvres de scientifiques qui écrivent occasionnellement des fictions. Les recherches seront centrées sur une question : quelle est la part de l’imagination, de la poétique et de la rhétorique dans la pensée et l’écriture scientifiques ?

Les communications pourront porter sur des textes ou des avant-textes, des correspondances. Il s’agira de cerner les processus d’invention et d’écriture – dont certains peuvent être à l’œuvre aussi bien dans des textes littéraires que scientifiques –, de mettre au jour des formes rhétoriques et narratives, voire une intertextualité littéraire dans les textes scientifiques, d’analyser éventuellement le recours à des mythes, à des schèmes narratifs préconstruits ou à des modèles de pensée émanant des sciences humaines. Nous nous interrogerons sur le rôle de l’imagination dans la formulation des hypothèses, sur la plasticité et la poéticité des idées et des modèles de pensée qui rencontrent ensuite le plus de succès dans leur diffusion culturelle.

Comité scientifique : Juliette Azoulai, Carmen Husti, Michael Soubbotnik, Gisèle Séginger, (UPEM) et Barbara Luczak, Miroslaw Loba, Patrycja Tomczak (université Adam Mickiewicz, Poznan).

Les propositions de communication sont à adresser à Gisèle Séginger (présentation de 15 lignes et éléments biobibliographiques) avant le 15 juin 2016 : gisele.seginger@u-pem.fr

Site web de référence: https://imascience.hypotheses.org/

Mercredi 25 mai 2016

 

Sciences de l’animal, sciences de l’humain dans le fonds de livres anciens de l’ENVA

Atelier organisé dans le cadre du programme PEPS Animalhumanité

Site internet de référence: anihumain.hypotheses.org

Mercredi 25 mai 2016

De 9h à 12h
École Vétérinaire de Maisons Alfort
7 Avenue du Général de Gaulle, 94704 Maisons-Alfort
Amphithéâtre Blin

Organisateurs

Caroline Trotot, maître de conférences,  UPEM
Romain Menini,
maître de conférences, UPEM

Interventions

Jean Céard, professeur honoraire à l’Université Paris-Ouest Nanterre La Défense, "Paré et le livre"

Deux livres de chirurgie.
Paré, Ambroise / André Wechel 1573 H
Cote : XVI-50 [Livre ancien]

Claude La Charité, professeur à l’Université du Québec à Rimouski, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en Histoire littéraire, professeur invité à l’UPEM "Rabelais médecin et l'ingenium ad sanandum bestias: ou de l'utilité des remèdes de cheval"

Artis veterinariae sive mulomedicinae libri quatuor, iam primum typis in lucem editi. Opus sane in rebum medicis minime aspernandum.
Végèce; Fabri, Johannes / Johannes Faber aus Emmich 1528 H
Cote : XVI-55 [Livre ancien]

Veterinariae medicinae libri II
Ruel, Jean / Simon de Colines 1530 H
Cote : XVI-1129 [Livre ancien]

Veterinariae medicinae libri II
Ruel, Jean; Hippiatrica / Simon de Colines 1530 H
Cote : XVI-81 et 1098 [Livre ancien]

Hippiatria sive Marescalia
Rusio, Lorenzo / Chrestien Wechel 1531 H
Cote : XVI-59 [Livre ancien]

Roberto Poma, maître de conférences à l’Université Paris-Est-Créteil, « Les multiples usages du modèle animal dans l’oeuvre de Giambattista della Porta (1535-1615) »

La magie naturelle qui est, les secrets et miracles de Nature
Della porta, Giambattista / JEAN-BAPTISTE BESONGNE 1699
Cote : XVII-48 [Livre ancien]

Magiae naturalis libri viginti, ab ipso quidem authore adaucti
Della porta, Giambattista / ELIZEUS WEYERSTRATEN 1664
Cote : XVII-47 [Livre ancien]

De Humana physiognomonia
Della porta, Giambattista / JOANNES BERTHELIN 1650
Cote : XVII-253 [Livre ancien]

 

Lundi 9 mai, mardi 10 mai et mercredi 11 mai

Colloque international interdisciplinaire

L'émergence en musique : dialogue des sciences


Lundi 9 et mardi 10 mai 2016 - 09h30/18h00
Théâtre Robert Manuel, Château de Plaisir, 282 rue de la Brétechelle, 78370 Plaisir

Mercredi 11 mai 2016 - 09h30/18h00
Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines - Bâtiment d'Alembert, salle des thèses, 5 Bd d'Alembert - 78280 Guyancourt

Préprogramme préalable du colloque l’Emergence


Château de Plaisir
LUNDI 9 mai 2016


8h50 : Accueil des participants

9h00 : Ouverture du colloque par Mme la Maire de la ville de Plaisir, par les représentants des partenaires universitaires et par le Directeur du Conservatoire de Plaisir

9h 30 : Présidence de séance / Gérard Pelé
Charles Tijus : L'émergence dans la compréhension des Arts Plastiques et textuels (des textes et des peintures avec l'oculométrie).

10h15 : Lenka Stransky : L’émergence du point de vue de la perception dans les œuvres sonores et visuelles

Pause-café

11h30 : Présidence de séance : Gérard Pelé
Jean-Yves Bosseur : Le compositeur et l’émergence algorithmique 
Lenka Stransky : Les paroles chantées et les paroles des dessins animées
   
Déjeuner

14h30 : Présidence de séance : Pierre-Albert Castanet
Jean-Marc Chouvel : Le processus  cognition et l’emergence 
Nicolas Darbon : Autour de la théorie de la complexité

Pause-café

16h00 : Présidence de séance : Lenka Stransky
Trubert Jean-François : Accord et timbre
Serge Bouchardon : Sujet à préciser

18h00 : Débat
Jean–Pierre Luminet et Gérard Pape : L’art et les sciences

Château de Plaisir
MARDI  10 mai 2016

10h30 : Présidence de la séance : Jean-Marc Chouvel
Sylvie Catellin : Sujet à préciser
Gérard Pelé : sujet à préciser

11h00 : Présidence de séance : Xavier Hautbois
Gianni Giardino : Vers une description du phénomène d’émergence
Antonia Soulez ; Le mouvement de la connaissance : de l’image au concept
 
13h00 : Déjeuner

14h30 : Présidence de séance : Michael Beckermann
Pierre-Albert Castanet : Les moments d’un procès

16h00 : Pause-café

16h30 : Présidence de séance : Célio Paillard
Geoffroy Drouin : Critique et contradictions dans l’émergence
Matthieu Sourdeval : Sujet à préciser

Débat

Université de Versailles
MERCREDI 11 mai 2016

9h00 : Présidence de séance : Makis Solomos
Martin Laliberté : L’écriture de la complexité comme cadre de l’émergence
Xavier Hautbois : Symétrie global dans la musique et les arts visuels

10h30 : Pause-café

11h00 : Christophe d’Alessandro : Un opérateur de réseau catégoriel
Philippe Lalitte : L’œuvre comme histoire

13h30 : Déjeuner

14h30 : Vaclav Stransky : La forme et l’émergence 

15h30 : Pause-café

16h00 : Table ronde animée par Pierre-Albert Castanet avec la participation de, Gerard Pape, Geoffroy Drouin, Makis Solomos, Horatio Vaggione

17h30 : Fin du colloque

Dépliant
Brochure

Jeudi 11 février 2016

Atelier du 11 fe_vrier affiche

Représentations de la vivisection entre science et littérature

Atelier organisé dans le cadre du programme PEPS Animalhumanité

Site internet de référence: anihumain.hypotheses.org

Jeudi 11 février 2016

De 14h à 17h

École Vétérinaire de Maisons Alfort
7 Avenue du Général de Gaulle, 94704 Maisons-Alfort
Amphithéâtre Blin

Organisatrice

Juliette Azoulai, maître de conférences, Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Interventions

14h : Christophe Degueurce, Lecture
14h40 : Romain Menini, « Rabelais lecteur, Rabelais
vivisecteur »
15h20 : Azélie Fayolle, « La vivisection comme
expérimentation, entre Claude Bernard et Ernest Renan »
16h : Juliette Azoulai, « Le savoir et la pitié : mises en scène
littéraires de la vivisection chez Flaubert et Barrès »

Jeudi 4 et vendredi 5 février 2016

Quatorzième symposium du groupe de recherche Poets & Critics

Université Paris 7, Bâtiment Olympe de Gouges, salle 830

autour de EILEEN MYLES, poète, romancière, performeuse et journaliste.

Site web de référence: www.poetscritics.org

 

Vincent Broqua (U. Paris 8)  <vincentbroqua@gmail.com>

Olivier Brossard (U. Paris Est Marne-la-Vallée - IUF) <olivier.brossard@u-pem.fr>

Abigail Lang (U. Paris-Diderot)  <abigail.lang@wanadoo.fr>

 

 “the rock star of modern poetry” (BUST Magazine)

“a cult figure to a generation of post-punk female writer-performers” (New York Times)

 

Poet, novelist, performer and art journalist Eileen Myles is the author of nineteen books including I Must Be Living Twice: New & Selected Poems and a re-issue of Chelsea Girls, both out in fall 2015, from Ecco/Harper Collins.

            Eileen Myles was born in Cambridge, Massachusetts in 1949, attended Catholic schools in Arlington, and graduated from the University of Massachusetts (Boston) in 1971. She came to New York in 1974 to be a poet. Her poetic education primarily took place at St. Mark's Poetry Project from 1975 to 1977, through attending readings and participating in workshops led by Alice Notley, Ted Berrigan, and Paul Violi. From 1984 to 1986 Eileen was the artistic director of St. Mark's Poetry Project.

            From 1977 to 1979 she published dodgems, a poetry magazine that represented a collision of New York School, Language Poetry, performance texts, unconventional prose, as well as tossed-off notes from neighbors and celebrities. In 1977, she co-edited the feminist anthology Ladies Museum, and in 1979 she worked as an assistant to poet James Schuyler. That same year, Eileen was a founding member of the Los Texans Collective (along with Elinor Nauen and Barbara McKay), which went on to produce the play Patriarchy and the spiritual entertainment Joan of Arc.

            Eileen Myles has toured and read all over North America and Europe on and off since the early 1980s. Her solo performances include Leaving New York (1989), Life (1991), and Summer in Russia (1996) at PS 122 in New York. Her plays include Feeling Blue (Parts 1, 2, and 3) at Modern Art, and Our Sor Juana Ines de la Cruz, written for Alina Troyano and produced at PS 122. In 2004, she wrote the libretto for the opera Hell, composed by Michael Webster. In 2010, she created and directed her Dia Center for the Arts performance piece, The Collection of Silence, which involved dancers, poets, children, visual artists, and Buddhists in a collective public act of silence at the Hispanic Society in New York.

            Her other books include Snowflake/different streets (2012), Inferno: A Poet's Novel (2010), The Importance of Being Iceland: Travel Essays in Art (2009), Sorry, Tree (2007), Tow (2005, with artists Larry C. Collins), Skies (2001),on my way (2001), Cool for You (novel, 2000), School of Fish (1997), Maxfied Parrish (1995), Not Me (1991), andChelsea Girls (1994). In 1995, with Liz Kotz, she edited The New Fuck You: Adventures in Lesbian Reading. As a poet and art journalist, she has contributed to a wide number of publications including Art Forum, The New Yorker, Harpers, Parkett, The Believer, Vice, Cabinet, The Nation, TimeOutParis Review, and AnOther Magazine. She often contributes essays to catalogs for major exhibitions such as the Whitney and Liverpool Biennials.

           Eileen Myles is the recipient of a Guggenheim Fellowship in non-fiction, an Andy Warhol/Creative Capital art writers' grant, a Lambda Book Award, the Shelley Prize from the Poetry Society of America, was named to the Slate/Whiting Second Novel List, and received a poetry award from the Foundation for Contemporary Arts. She lives in Marfa, TX and New York.  http://www.eileenmyles.com/

« Poets and Critics » est soutenu par 

l'EA 1569 Transferts critiques et dynamique des savoir (Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis)

le Laboratoire de Recherches sur les Cultures Anglophones-UMR 8225 (Université Paris-Diderot)

l'Institut Universitaire de France / Laboratoire LISAA EA4120 (Université Paris Est Marne-La-Vallée)

 

“POETS & CRITICS”, is a research project on experimental literary criticism funded by Universités Paris Est Marne-la-Vallée, Paris 7 & 8 and Institut Universitaire de France. Its aim is to provide a meeting ground for creative and critical discourses and to engage with new modes of writing criticism, in particular “practice-based criticism.” This is a form of critical writing that positions itself as a creative practice.

The project is based on two-day symposia at which English-language writers and academics from Europe and the United States discuss the work of an invited poet and explore with him/her the connections and disjunctions between criticism and literature. Three symposia are organized each year.

Jeudi 14 janvier et vendredi 15 janvier 2016

Colloque

La ville dans le monde hispanique - Espace(s) et représentation(s)


Jeudi 14 janvier 2016
Fondation Maison des Sciences de l'Homme
190, avenue de France - 75648 Paris Cedex 13
Salle 640-641
Métro :Ligne 6, station Quai de la gare, Ligne 14, station Bibliothèque François Mitterrand
RER C, station Bibliothèque François Mitterrand
Bus : Ligne 89, arrêt Quai de la Gare

Vendredi 15 janvier 2016
Université Paris-Est Marne-la-Vallée
Bâtiment Copernic - Auditorium
5 Boulevard  Descartes - 77454 Champs-sur-Marne
RER A, station Noisy-Champs - sortie à l'avant du train (sortie : Cité Descartes)

 

Jeudi 14 janvier – Espaces

Fondation Maison des sciences de l'Homme FMSH
www.fmsh.fr
190, Avenue de France CS n° 71345
75648 Paris cedex 13
Salle 640-641

MATIN
9h : accueil des participants

Modérateur : Christine Delfour

9h15 : Jean-Philippe Milet, Philosophe, Lycée Henry IV, Paris
« La ville spéculative – les expositions de l’infini urbain »

10h15: Miguel Rubiales, université de Barcelone
« Clases altas y articulación espacial de las grandes regiones metropolitanas españolas, 2001-2011 »

10h45 : Débat

11h 15 : Maitane Ostaloza, université Paris IV Sorbonne
« San Sebastián. Aux origines du tourisme basque »

11h45 : Nuria Rodriguez Martin, université Complutense de Madrid
Una moderna capital europea.El Madrid del primer tercio del siglo XX

12h 15: Débat

13h : Déjeuner  sur place
 
APRÈS-MIDI

Modérateur : Claudie Terrasson

14h : Emma Rubio, université Paris III Sorbonne nouvelle
« Manresa, ville industrielle catalane : présentation, représentation et valorisation de son patrimoine ».

14h30 : Christine Delfour, université Paris-Est Marne-la-Vallée
« Cochabamba (Bolivie) : Hacer ciudad. Hacer sociedad, du rêve à la réalité. Le Plan  Municipal d’Aménagement du Territoire (PMOT) versus Nouvelle Constitution Politique (NCPE) ».

15h : Débat

15h30 : Caroline de Saint-Pierre, anthropologue, ENSA Paris Malaquais,  IRIS (UMR8156 CNRS - EHESS - U997 Inserm - UP13)
« Images et pratiques urbaines contemporaines dans un secteur de Buenos Aires »

16h : Emmanuel Vincenot, université Paris-Est Marne-la-Vallée
« Les bidonvilles de La Havane, ou l’extension du domaine de la lucha »

16h30 : Débat

Vendredi 15 janvier - Représentations

Université Paris-Est Marne-la-Vallée
Cité Descartes
5, boulevard Descartes – Champs-sur-Marne
77454 Marne-la-Vallée Cedex 2
Bâtiment Copernic - Auditorium

MATIN
9h : accueil des participants

Modérateur : Emmanuel Vincenot

9h30 : Magali Kabous, université Lumière, Lyon 2
« La Havane, façonnée par le cinéaste urbaniste »
Page 1 sur 1
10h : Ricardo Bedoya, université de Lima, Pérou
« La representación de Lima en el cine peruano contemporáneo »

10h30 : Débat

11h : Mónica Tovar Vicente, María José Bogas, université Complutense, Madrid
« Del thriller a la acción: la ciudad de Sevilla como plató cinematográfico. Funciones y localizaciones de la urbe en tres relatos fílmicos »

11h30 : Ximena Soruco, Centro de Investigaciones Sociales (CIS), vice-présidence de l’État Plurinational de Bolivie
« Imaginar la ciudad en la literatura boliviana del 1900 »

12h : Débat

13h : Déjeuner sur place

APRÈS-MIDI

Modérateur : Magali Kabous

14h : Dominique Casimiro, université d'Artois
« Chroniques de Santiago du Chili : une ville hispano-américaine sous le prisme d’Álvaro Bisana, Rafael Gumuncio et Pedro Lemebel »

14h30 : Anne García, université Paris-Est Créteil
« De l’usage des ruines : México DF et l’éthique environnementale dans la poésie de José Emilio Pacheco »

15h : Claudie Terrasson, université Paris-Est Marne-la-Vallée
« Villes et machinisme »

15h30 : Débat et clôture

Programme
Affiche


 

Appel à communication Colloque Gadoffre 2016

Du dialogue des cultures au décloisonnement des disciplines.
L’œuvre de Gilbert Gadoffre en perspective

Colloque international
Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM)
13-14 octobre 2016 à Paris et Marne-la-Vallée

 

Appel à communications


En 1994, un an avant sa disparition, l’historien de la culture et critique littéraire Gilbert Gadoffre  a fait don d’une partie de sa bibliothèque à la jeune Université de Marne-la-Vallée. Il souhaitait que ses livres rejoignent ceux de l’économiste François Perroux (1903-1987) et ceux du linguiste Maurice Gross (1934-2001), déposés respectivement à l’ISMEA et à l’Institut Gaspard Monge (UPEM). Avec Perroux, qu’il avait bien connu pendant la guerre, Gadoffre avait fondé dès 1969, en compagnie du mathématicien André Lichnérowicz, le séminaire interdisciplinaire du Collège de France. Avec Gross, rencontré grâce à l’entremise d’un académicien des sciences hors normes, Marc-Paul Schutzenberger, il avait entretenu une fructueuse amitié intellectuelle. La conjonction de ces collections d’ouvrages sur un même campus, devait favoriser la naissance d’un « foyer de culture », tel que Gadoffre en avait esquissé le projet avec Hubert Beuve-Méry, Joffre Dumazedier, Jean-Marie Domenach et Simon Nora, dans deux ouvrages parus au Seuil en 1945 : Vers le style du XXème siècle et Bibliothèque de Jeunes. En 2008, Mme Alice Gadoffre a donné à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée la seconde partie de la bibliothèque de son mari. L’université dispose désormais d’une collection unique d’ouvrages portant principalement sur la Renaissance et l’histoire culturelle de l’Europe, mais aussi sur la Chine et quantités de domaines renvoyant à la curiosité intellectuelle foisonnante de Gilbert Gadoffre.

Les équipes de recherche ACP et LISAA, en association avec le Collège de France et l’Institut de France, ont décidé de consacrer un colloque interdisciplinaire à la figure de Gilbert Gadoffre et à la portée épistémologique de son oeuvre. Une telle entreprise souhaite souligner la diversité des perspectives ouvertes par cet « humaniste révolutionnaire »  tout en réinterrogeant son apport original à l’histoire intellectuelle du second XXème siècle. Une première ligne de réflexion se penchera sur la concordance des temps souhaitée par Gadoffre entre le fanatisme des guerres de religion du XVIe siècle et la barbarie totalitaire du XXe siècle. C’est en effet en 1943, alors même qu’il travaillait à l’éducation politique du maquis du Vercors que Gadoffre commença d’étudier l’Humanisme. Il y trouvait l’antidote intellectuel à l’irrationnel nazi sur lequel il réalisa à la même époque une note secrète pour l’Intelligence Service.
Une deuxième ligne de réflexion portera sur le dialogue des cultures, corollaire obligé à l’humanisme de combat qu’il souhaita promouvoir dès la guerre, pensant comme d’autres que les peuples avaient désormais droit à la culture. Un dialogue des disciplines, d’abord, entre l’esprit de finesse et l’esprit de géométrie qu’il conçut toujours comme source d’enrichissement mutuel. En témoigne le bel ouvrage de mélanges  Vérité poétique et vérité scientifique  qui lui fut offert en 1989 au Collège de France par Yves Bonnefoy, André Lichnérowicz et Marc-Paul Schutzenberger. Un dialogue ensuite entre les civilisations, nourri constamment, depuis ses premiers travaux sur la Chine de Paul Claudel  jusqu’à la réflexion, au soir de sa vie, sur Les sagesses du Monde .
Une troisième ligne de réflexion abordera l’histoire intellectuelle du second XXème siècle. Celle de la reconstitution voulue par Gadoffre, dès 1947, d’une « république des lettres » européenne. La réconciliation franco-allemande ne fut-elle pas l’éternelle obsession de ce grand résistant, anglophile impénitent ? On envisagera aussi son tropisme marqué pour la Californie des mouvements étudiants de l’Affirmative Action qui lui fit comprendre dès 1965, alors qu’il enseignait à Berkeley, que la France pourrait bientôt connaître un mouvement étudiant de grande ampleur. Enfin, il faudra évoquer les projets et réalisations institutionnelles de l’après-guerre et du second XXème siècle. Celles qu’il envisagea en 1945 avec ses frères d’armes survivants du maquis du Vercors et du Sidobre : entre autres, une Ecole Nationale d’administration, des Maisons de la Culture et un Institut Collégial qui verra le jour sous sa conduite dans l’Abbaye de Royaumont, renouant avec les entretiens de Pontigny de Paul Desjardins . Il conviendra aussi d’évoquer les projets d’université nouvelle qu’il appela de ses voeux dès le début des années 1950 dans une série d’articles au vitriol, parus dans Le Monde, et sa volonté de faire dialoguer les disciplines dans des colloques et des séminaires d’un genre nouveau.

En somme, ce colloque souhaite étudier la portée d’un projet humaniste inscrit dans son temps, ne dissociant jamais action et réflexion, en le resituant dans l’histoire intellectuelle et académique du second XXème siècle et en analysant sa portée épistémologique.

Les communications proposées pourront s’inscrire dans les quatre axes thématiques suivants :
Axe 1 : La contribution de Gilbert Gadoffre à la connaissance des Renaissances européennes et à l’actualisation de la pensée humaniste.
Axe 2 : Les propositions de Gilbert Gadoffre relatives au dialogue des cultures, qu’il s’agisse du désenclavement des civilisations ou du défi de l’interdisciplinarité.
Axe 3 : L’apport de Gilbert Gadoffre à la reconstitution des réseaux intellectuels européens après-guerre, de l’horizon premier de la réconciliation franco-allemande et franco-italienne à l’horizon d’attente d’une Nouvelle République des Lettres de dimension planétaire.
Axe 4 : Les propositions de Gilbert Gadoffre visant à mettre la culture au cœur du projet de société de l’après-guerre, de « ses » maisons de la culture, au séminaire interdisciplinaire du Collège de France en passant par ses réflexions sur la réforme universitaire.


Envoi et choix des propositions
Les propositions de communication doivent être envoyées en français ou en anglais (fichier attaché en format word ou pdf) avant le 16 février 2016 à l’adresse suivante :

Gadoffre2016@u-pem.fr

Elles comporteront un titre et un résumé d’environ 2000 signes, les coordonnées complètes de l’intervenant-e (nom, prénom, fonction et rattachement institutionnel, courriel, adresse postale du domicile, téléphone) et une courte biographie.
Les langues du colloque sont l’anglais et le français.

Appel à communication (document pdf)

Calendrier
15 février 2016 - Date limite d’envoi des propositions
printemps 2016 - Choix définitif des propositions par le Comité scientifique
13-14 octobre 2016 - Colloque

Comité d’organisation

Pascale Alexandre (UPEM-LISAA)
Jean-Marc Fevret (UPEM-ACP)
Georges Lomné (UPEM-ACP)
Loïc Vadelorge (UPEM-ACP)

Comité scientifique
Hélène Bah-Ostrowiecki (UPEM-LISAA)
Thierry Bonzon (UPEM-ACP)
Pierre Brunel (Académie des Sciences Morales et Politiques)
Claude Bruter (ESMEA, Paris)
François Chaubet (IEP Paris)
Christian Delacroix (UPEM-ACP)
Jean-Noël Fabiani (Hôpital G. Pompidou, Paris)
Charles Galperin (IHPST, Paris)
Pascal Ory (Paris 1)
Dominique Perrin (UPEM/ESIEE)
Philippe Poirrier (Dijon)
Frédéric Saly-Giocanti (UPEM-ACP)
Jean-François Sirinelli
Christine Stotzenbach (UPEM-SCD)
Michael Soubbotnik (UPEM-LISAA)
Caroline Trotot (UPEM-LISAA)

Avec le soutien de l'Institut collégial européen et de la Société Européenne pour les Mathématiques et les Arts (ESMEA).

Université Paris-Est Marne-la-Vallée
5 Boulevard Descartes, 77454 Marne-la-Vallée Cedex 2, France
Équipe Analyse Comparée des Pouvoirs (ACP)
acp.u-pem.fr/rencontres/gadoffre-2016
Équipe Littératures Savoirs et Arts (LISAA)
lisaa.u-pem.fr
Contact : Gadoffre2016@u-pem.fr

Publication d'ouvrage - Un lyrisme de la finitude

Jeudi 19 et vendredi 20 novembre 2015

 Colloque

La découverte scientifique dans les arts : persistance et mutation de la merveille du XIXe siècle à nos jours

Programme jeunes chercheurs

Université Paris-Est Marne-la-Vallée, 19 et 20 novembre 2015,
organisé par Azélie Fayolle et Yohann Ringuedé,

Laboratoire LISAA-Littérature, Savoirs et Arts-EA4120
Comité scientifique : Juliette Azoulai, Carmen Husti, Gisèle Séginger.

Salle 1B075 - Bâtiment Copernic
Université Paris-Est Marne-la-Vallée


Jeudi 19 novembre 2015

09h15-9h45 : Accueil des participants : Azélie FAYOLLE (Doctorante, LISAA ,UPEM) et Yohann RINGUEDE (Doctorant, LISAA, UPEM-Bâle)

09h45-10h : Introduction de Gisèle SEGINGER (Professeur, UPEM-Fondation Maison des Sciences de l’Homme)

10h-10h45 : Conférence introductive de Sylvie CATELLIN (MCF-HDR, Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines)

10h45-11h15 : Pause café

Séance 1 : La découverte scientifique, entre science et poésie

11h15-11h45 : Matthieu SCHWARTZ (Doctorant, Paris-Est) – « Vents de Saint-John Perse : la découverte et le mythe »

11h45-12h15 : Thibaud MARTINETTTI (Doctorant, Bâle) – « La découverte scientifique entre contemplation poétique et science expérimentale dans les Souvenirs entomologiques de J-H Fabre »

Discussion (15 min.)

12h30-14h : Déjeuner (buffet)

Séance 2 : L'expérience de la découverte : l'intime et la science

14h-14h30 : Magalie MYOUPO (Doctorante, Paris VII) – « Le prix de la découverte : les martyrs scientifiques dans l’œuvre de Michelet »

14h30-15h : Émilie PEZARD (Post-doc, ANR Anticipation, ENS Lyon) – « Du magnétisme à l’hypnose, ou de l’expérience intime à la découverte scientifique »
Discussion (15 min.)

15h15-15h45 : Pause café

16h15-17h15 : Spectacle de Philippe Berthelot, « Marie Curie… passionnément »

19h30 : Dîner

Vendredi 20 novembre 2015

Séance 3 : La découverte scientifique donnée à voir

09h30-10h : Cyril BARDE (Doctorant, Paris VIII) – « Magiciens et sondeurs de mystères – Figures de scientifiques dans l'œuvre d'Emile Gallé »

10h-10h30 : Emmanuelle RAINGEVAL (Doctorante, UPJV-Amiens) – « Les monuments à Louis Pasteur – Iconographie de l’innovation scientifique dans la statuaire publique »

Discussion (15 min.)

10h45-11h15 : Pause café

11h15-11h45 : Alice LEROY (Doctorante, ENS-Lyon) – « Les temporalités multiples du cinéma à l'aune de la théorie de la relativité : Epstein, Vertov, Deren »

11h45-12h15 : Florence BERNARD (Doctorante, Paris I) – « Cosmogonies, mythes et archéologie, entre arts et sciences : des constructions cérébrales »

Discussion (15 min.)

12h30-14h : Déjeuner (buffet)

Séance 4 : Le regard du scientifique face à sa découverte

14h-14h30 : Fleur HOPKINS (Doctorante, Paris I) – « La découverte de l’infiniment petit : mondes invisibles et merveilleux dans les romans d’anticipation scientifique »

14h30-15h : Elsa COURANT (Doctorante, ENS-Ulm-Bâle) – « Découvrir la vérité : permanence et renouvellement de l’allégorie du savoir dans Isis de Villiers de l’Isle-Adam »

15h-15h30 : Jérémy CHATEAU (Doctorant, Bordeaux Montaigne) – « Mises en scène de la découverte scientifique dans l’œuvre d’Edgar Allan Poe »
Discussion (30 minutes)

16h00 : Conclusion

Flyer du colloque

 

 

Vendredi 9 et samedi 10 octobre

Colloque

François-Bernard Mâche - Le poète et le savant face à l'univers sonore


Fondation Lucien Paye, 47 Bd Jourdan Paris 14ème
Gare : Cité Universitaire (RER B - Tramway 3 A)


Vendredi  9 octobre
09 :00 Accueil et ouverture

I – Zoo-musicologie
09 : 15 - Dario Martinelli  (Key-note lecture)
Zoomusicology and François-Bernard Mâche: creation, establishment and development of a groundbreaking field.
09 : 55 - Alessandro Arbo
Musicologie animale
10 : 20 - Hollis Taylor
Zoömusicology and Mâche's Colleagues: Notes from the Field

10 : 45 - Pause

II – Écologie sonore et éco-mythologie
11 : 00 – Makis Solomos
François-Bernard Mâche et l’écologie du son
11 : 25 – Anastasia Georgaki,
Spectres d'une écho-mythologie sonore dans les œuvres de F.B. Mâche
11 : 50 - Daniel Brown (California, USA)
Rhythmic Transformations in Mâche’s Ecological Soundscapes

12 : 15 – 14 : 30 - Déjeuner

III – L’universel et le particulier
14 : 30 - Robert Muller (Key-note lecture)
Le sens de la musique
15 : 10 - Frédéric de Buzon
Langage, nature et  universel dans la pensée théorique de F. – B. Mâche
15 : 35 - Jérôme CLER
 «Musique au singulier » : la singularité musicale comme universel

16 : 00 - Pause

IV – Modèles et archétypes
16 : 15 - Claudio Vitale
Quelques réflexions autour de Styx de François-Bernard Mâche
16 : 40 – Jean During
La plume et le chant du Simorgh dans la geste iranienne et la musique de guérison baloutche
17 : 05 - Jean-Marc Bardot
Le concept de répétition dans Solstice de François-Bernard Mâche
17 : 30 - Olivier Class
François-Bernard Mâche et la musique spectrale

18 : 00 - Fin de la première journée

20 : 30 – Concert Ensemble Accroche Note (Françoise Kubler, voix / Armand Angster, clarinette / Jérémie Cresta, percussions digitales / Sylvie Reynaert, percussions)

Kengir, voix et échantillonneur (1991, 20')
Phenix, percussion (1982, 9')
Manuel de conversation, clarinette et ordinateur (2007, 18’)
Aliunde, voix, clarinette, percussion et échantillonneur (1988, 20')

samedi 10 octobre

V – Esthétique de la troisième voix
09 : 15 - Jean-Claude Risset 
François-Bernard Mâche : En quête de l’intemporel
09 : 40 - Georges Bériachvili
Entre l’avant-garde et la post-modernité : la troisième voie de F.-B. Mâche
10 : 05 - Bruno Giner
« Les  Mal entendus » de François-Bernard Mâche

10 : 30 – Pause

VI – Musiques mixtes
10 : 45 - Etienne Kippelen
Présences de la nature dans la musique mixte de François-Bernard Mâche
11 : 10 - Philippe Lalitte
L’interprétation de la musique mixte et son analyse : le cas de Sopiana pour flûte, piano et bande (1980) de François-Bernard Mâche
11 : 35 - Laurent Pottier 
Le temps réel et l’utilisation des échantillonneurs dans la musique mixte de FB Mâche

12 : 00 – 14 : 15 – Déjeuner

VII – Les chants d’oiseaux et le dialogue des civilisations Modèles et archétypes
14 : 15 - Dominique Lestel & Ségolène Guinard
Conspirer avec les oiseaux
14 : 40 - Jean During
La plume et le chant du Simorgh dans la geste iranienne et la musique de guérison baloutche
Jean-Marc Bardot
15 : 05 - Anne-Sylvie Barthel
François-Bernard Mâche, professeur de musicologie : pour un dialogue fertile des civilisations musicales
15 : 30 - Apollinaire Anakesa (Université des Antilles et de la Guyane)
L’Entre deux mondes sonores pour l’Occident contemporain : l’univers musical de François-Bernard Mâche et l’Afrique comme ressourcement

16 : 00 – Pause

16 : 15 – Table ronde : Gilbert Amy, Marie-Hélène Bernard, Jean-Pierre Changeux, Francesco Filidei, Bruno Giner, Marta Grabocz, Martin Laliberté, François-Bernard Mâche, Geneviève Mathon, Jean-Claude Risset, Nicolas Vérin, etc.

18 : 00 - Fin de la seconde journée

Programme
Affiche

Vendredi 2 octobre 2015

Journée d'étude

Machiner le monde, machiner la littérature, machiner les arts.
Les avant-gardes et la ville au XX° siècle

 Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Salle 3B003-3B013 - Bâtiment Copernic


9h Ouverture

Présidence de séance : Pascale Alexandre
9h15 Frédéric Moret (UPEMLV), « Avant-gardes urbaines avant la ville haussmanienne ».

9h45 Pierre- Albert Castanet (Université de Rouen),  « Symbole du Progrès : la ville dans quelques arts futuristes des années 1910-1930 ».

10h15 Viviana Birolli (Paris I-EHESS),  « Machines textuelles/ machines urbaines : les manifestes de l’architecture futuriste d’Antonio Sant’Elia et Umberto Boccioni ».

Discussion et pause

11h Eleni Stravoulaki (Aix-Marseille I-EHESS),  « Les échos du IV° CIAM et de la ville fonctionnelle dans la revue Cahiers d’art. Tradition ou modernisme ? ».
 Discussion et déjeuner

Présidence de séance : Claudie Terrasson

14h30  Francesca Belviso (Université de Picardie- Jules Verne),  « Le Turin d’Antonio Gramsci, la ville de toutes les avant- gardes dans l’entre-deux-guerres ».

15h Anne- Camille Plichart (Paris-Sorbonne Paris IV),  « La ville politique ? Urbanité et révolution dans la poétique surréaliste des années 1930 ».

15h30 Discussion et pause

15h45 Claude Le Bigot (Université de Rennes II),  « Modernité et anticonformisme dans Urbe de César Munõz Arconada ».

16h 15 Eva Werth (UPEMLV),  « Vienne et Berlin, deux imaginaires opposés ? Le  « sismographe » Hermann Bahr ».

16H45 Discussion et pause

17h15 « La ville en poésie aujourd’hui » : table ronde avec Frédéric Forte, membre de l’Oulipo, Virginie Tahar, Claudie Terrasson et Pascale Alexandre.

Programme
Affiche