moteur de recherche

Événements scientifiques 2007-2009

Colloque Images de la guerre civile. Nouvelles rhétoriques de la peur (8, 9 et 10 juin 2009) à Madrid
Imágenes de la guerra civil española. Nuevas retóricas del miedo -
Programme
Résumé
Le colloque international " Images de la guerre civile espagnole: nouvelles rhétoriques de la peur ", qui se tiendra à Madrid en juin 2009, organisé par Nancy Berthier, Vicente Sanchez Biosca et Rafael Tranche, s'inscrit dans le cadre d'une triple collaboration : entre le LISAA (EA 4120), de l'université Paris-Est, l'École des hautes études hispaniques (Casa de Velásquez Madrid) et le groupe de recherche " Fonction de l'image dans la mémoire de la guerre civile espagnole ". Le thème choisi, celui de la guerre civile espagnole dans son traitement iconographique, articulé à la question des " nouvelles rhétoriques de la peur ", correspond à une approche novatrice. Il s'agira de réfléchir sur la manière dont les nouvelles rhétoriques de la peur mises en place pendant la guerre civile espagnole, puisant à la source de peurs ancestrales, en héritent et les transforment dans un univers médiatique en plein bouleversement (développement de la presse illustrée, nouvelles techniques de prise de vues photographiques et filmiques, etc.).

Annonce
Le colloque sera international et pluridisciplinaire. Il réunira des chercheurs de renom internacional et de diverses nationalités (Espagne, France, Italia, Grande Bretagne, Irlanda, Etats-Unis) qui s'inscrivent dans divers champs disciplinaires (histoire, anthropologie, hispanismo, photographie, cinéma, affiches) afin de croiser les regards sur cette question.
Le colloque se déroulera sur 3 jours, du 8 au 10 juin 2009. Dans le cadre du colloque, il est prévu par ailleurs une série d'actions culturelles: table ronde en présence de créateurs (avec la collaboration de la Filmoteca española), visite guidée des lieux de la guerre civile espagnole dans la Cité universitaire de Madrid, haut lieu des combats (depuis la Casa de Velásquez jusqu'à l'université Complutense, exposition de photographies (Casa de Velázquez), exposition de photographies de la guerre civile de Katy Horna, exposition de travaux d'artistes de la Casa de Velásquez autour du thème du colloque. Ce colloque constituera un véritable événement culturel madrilène et s'inscrira dans le cadre des commémorations du 70e anniversaire de la fin de la guerre civile espagnole. Les interventions se feront en espagnol.
Dates
- lundi 08 juin 2009
- mardi 09 juin 2009
- mercredi 10 juin 2009

Imágenes de la guerra civil española. Nuevas retóricas del miedo ", Colloque, Calenda, publié le vendredi 24 avril 2009, http://calenda.revues.org/nouvelle12531.html
Contact : Nancy Berthier

 

 

Colloque Fiction et histoire (4 et 5 mai 2009)
Programme
Contact : Gisèle Séginger
Résumé

Colloque international : La mise en texte des savoirs (5, 6 et 7 mars 2009)
Programme
Contacts : Gisèle Séginger et Kazuhiro Matsuzawa

Marges et liminalité dans le monde ibérique
Colloque organisé les 22-23-24 novembre 2007 (en matinée) par L'EMHIS (Ecritures des Mondes HISpaniques) Université de Paris-Est Marne-la-Vallée et le LE CREAC (Centre de REcherche sur l'Amérique Coloniale) Université de la
Sorbonne Nouvelle, Paris III.
Organisateurs : Louise Bénat-Tachot (Paris-Est Marne-la-Vallée) et Bernard Lavallé (Paris III)
Le programme 

Dans ce colloque, on se propose d’étudier la notion de marge (marche territoriale, marges d’un texte, d’une société ou d’un groupe social) et de liminalité comme seuil (d’un discours, d’un évènement, d’une œuvre, etc.). Ces deux concepts ont en commun de retenir l’idée de l’entre deux, de lieu intermédiaire, voire hybride, qui peut soit demeurer à l’état de phénomène collatéral, soit induire des effets de sens improbables ou attendus soit enfin mettre en place des stratégies délibérées du regard. Il ne s’agit pas de reprendre le schéma, déjà beaucoup étudié, de centre-périphérie mais de réfléchir à une autre économie du point de vue de l’historien : analyser les marges ou le seuil comme lieux de sens qui rendent compte de bouleversements, de reversions, d’effet de stabilité ou souligner des écrasements, des silences, de fausses pistes. C’est dans les domaines de la société (groupes, pouvoir, circulations des objets ou des hommes), des idées et de l’art (écriture, iconographie, musique) que cette réflexion peut s’appliquer. Une demi-journée sera consacrée au cinéma dans cette même perspective.
Le cadrage chronologique est large (XVIe-XIXe siècles) dans le monde ibérique et XXe siècle pour le cinéma et la photographie.